Les rares lieux où il est encore possible de voir la voie lactée à l’oeil nu

Près d’1/3 de l’humanité ne peut contempler à l’oeil nu le spectacle féérique de la voie lactée. 80% de la planète est illuminée, empêchant ainsi de percevoir les étoiles dans le ciel, ainsi que la voie lactée. On appelle cela : pollution nocturne.
Voici donc les quelques rares lieux où il est possible de percevoir à l’oeil nu le ciel tel qu’il est vraiment.

Si vous vivez en Europe, vous avez 60% de chance de ne pas pouvoir voir la voie lactée, selon Fabio Falchi, chercheur italien et auteur du Nouvel Atlas mondial de la luminosité artificielle nocturne.
Il l’a réalisé à partir de données satellites météorologiques, et surtout calibrées à partir de mesure de luminosité célestes prises du sol, et cela, sur tous les continents.

Les LED, économiques en énergie et principale pollution nocturne :

On apprend donc que 80% des américains ne peuvent pas voir la voie lactée, et 60% en France. A moins de vivre dans des endroits reculés de Bretagne, d’Auvergne ou des Pyrénées, il est donc probable que vous ne perceviez pas grand chose du ciel ailleurs.

skyglowproject

L’équipement en LED est le pire : si elles sont plus économiques en énergie, ce sont celles qui émettent le plus de lumière dans le spectre bleu, en comparaison des lampes au sodium.

Si on l’appelle pollution nocturne ce n’est bien sûr pas que pour nos beaux yeux amoureux d’astronomie, mais c’est aussi un facteur perturbant pour les oiseaux, les insectes, etc…
Les oiseaux migrateurs, désorientés partent trop tôt ou trop tard, les chauves-souris, pollinisateurs nocturnes disparaissent, les fonds sous-marins également sont touchés, ainsi que les individus victimes de troubles du sommeil.

Les maires souhaitent toujours renforcer l’éclairage de leur ville, en prétextant que c’est un moyen de réduire les accidents et de renforcer la sécurité (rien ne le prouve en réalité), alors qu’il vaudrait mieux penser à une nouvelle façon d’éclairer les rues, avec des lampadaires dont la lumière est orientée vers le sol et non vers le ciel par exemple.
Encore, une fois, les solutions sont simples, et à un niveau local, tout le monde peut contribuer à améliorer son environnement.

monde

Sans surprise, les pays les plus industrialisés et les plus peuplés sont illuminés.
Jean-Louis Borloo a mis en place un projet pour électriser l’Afrique, on peut espérer que les mesures tiendront aussi compte de ces effets néfastes de la lumière auxquels on ne pense pas.

Quelques lieux où il est possible encore de voir la voie lactée grâce au projet Skyglow (financé par Kickstarter) :

Aux Etats-Unis par exemple, un des endroits les plus lumineux au monde, voici ce qu’il est possible encore de voir :

Et voyez, W3W, ça marche :

 

 

Publicités

6 commentaires sur “Les rares lieux où il est encore possible de voir la voie lactée à l’oeil nu”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.