En Inde, le soleil fait bouger les lettres sur les murs

Pour la première année en Inde,  s’est tenu un événement artistique de street art, St + art, pour lequel des artistes locaux et internationaux ont eu les murs du quartiers Lodhi comme terrain d’expression. Voici les oeuvres…

Lodhi est une zone marquée par l’histoire de la colonisation, au sud de New Delhi.

Le graffiti de l’artiste Daku a donc une portée encore plus symbolique que l’idée en elle-même : des mots évoluant au rythme du soleil.

La symbolique : le temps change tout. L’imperceptible mouvement des journées qui défilent est ici traduit avec un simple effet d’ombre et de lumière solaire.

On retrouve des mots comme : « perception », « réalité », « idées », « esprit », « émotions », « équilibre », « futur ». Autant de renfort d’idées pour l’oeuvre qui a simplement été élaborée avec des lettres posées perpendiculairement sur un mur blanc. A partir du système le plus ancien du monde du cadran solaire, l’inclinaison du soleil porte l’ombre des lettres en constant mouvement.

lettres
Un oeuvre vivante et éphémère qui se réfère à la vie.


Les autres oeuvres proposées, spectaculaires et porteuses également de messages :

str&:

stresp

str+11

strepo

1 commentaire sur “En Inde, le soleil fait bouger les lettres sur les murs”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.