L’avenir du marketing sera multisensoriel

Toucher avec les yeux, voir avec les oreilles, entendre avec les doigts : c’est bientôt possible ! Voici le storytelling de l’expérience des sens et comment ils s’influencent les uns les autres, voir plus…

Capture d'écran 2016-08-08 13.29.30

L’ouïe, la vue, le toucher, l’odorat et le goût, historiquement, nous permettent d’aborder le monde. Chacun des sens nous permet de nous rapprocher au plus près de ce que sont les choses, comme un relai de vérification.
La vue, l’odorat, le toucher, l’ouïe et le goût nous permettent de juger de la maturité d’un fruit, de la fraîcheur d’un produit, de la qualité d’un tissu, du bon état d’une chose.

L’art, lui, tend à décomposer et isoler chacun des sens pour créer l’émotion, toucher l’individu et l’âme universelle – même si on vous rétorquera que c’est une question de goût.

Puis vient la science, qui cherche le lien entre tous les sens, leur point commun et le pouvoir qu’il en ressort une fois conjugués simultanément.

Charles Spence est chef du laboratoire d’études à l’Université d’Oxford, il a mené des études sur les expériences multi-sensorielles.
Lui et son équipe ont réalisé à quel point les sens fonctionnent entre eux, mais surtout à quel point les individus sont friands de ce genre d’expériences qui sollicitent plusieurs sens en même temps.

Il a principalement étudié ensuite toute les applications quotidiennes sur le plan psychologique.
Les expériences gustatives, par exemple la « Chips sonic », lui ont permis de voir l’influence du son sur le goût : en faisant écouter différents niveaux de sons « croustillants », il était possible de reconnaître plus précisément la fraîcheur d’une chips ; de même qu’à  la dégustation de poisson et fruits de mer, entendre le bruit des fonds marins permettait de juger du niveau de fraîcheur des produits.

On appelle cela la « sensploration ». L’interaction et la combinaison de variables sensorielles permet de percevoir le monde très différemment.

Démonstration :

Cette capacité individuelle que nous avons risque bien d’être le terrain d’exploitation du marketing des marques ( à ce sujet, voici comment les marques évoluent déjà) pour influencer nos comportements de consommateurs.

1 commentaire sur “L’avenir du marketing sera multisensoriel”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.