Ces villes qui n’ont pas de pays

Disputées, placées sur une frontière, quelles sont ces villes qui n’ont pas de patrie ?

Mellila, Espagne et Maroc :

mellila

La « non-ibérique Mellila » ou la « Plaza de Soberania », tels sont les deux noms de cette ville située sur l’extrême pointe de la côté marocaine, mais considérée comme espagnole… ou pas. Depuis 1497, cette ville est considérée à la fois comme « un lieu de souveraineté » par le gouvernement espagnol et un « territoire occupé » par le gouvernement marocain. La ville-forteresse est magnifique, tantôt au style architectural de Gaudi, tantôt de Enrique Nieto. On y parle espagnol et on y porte djellaba, on porte la mantille et on y parle berbère….

Dahala Khagrabari, Inde et Bangladesh :

inde

Une anomalie politique que cette enclave indienne, entourée par un morceau de Bangladesh, lui-même entouré par un territoire indien, lui-même entouré par le Bangladesh. Dahala Khagrabari est situé dans le quartier de Cooch Behar du Bengale occidental, à la frontière entre l’Inde et le Bangladesh. Pourvu de terres agricoles, il est devenu bien compliqué d’habiter en Inde et produire des denrées alimentaires au Bangladesh, surtout dans un pays en voie de développement. Trois passages frontaliers quotidiens pour finalement ne pas savoir à quelle patrie on appartient…

Point Roberts, Etats-Unis et Canada :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une ville américaine est située à l’extrême pointe d’une péninsule canadienne. Depuis la Convention de 1818 entre la Grande-Bretagne et l’Amérique qui détermina la frontière entre Canada et Etats-Unis a soulevé une controverse au niveau de Vancouver. La solution « temporaire » : utiliser le 49ème parallèle comme frontière imaginaire. En 1842, l’accord entre les britanniques et les américains de céder Vancouver au Canada et les îles San Juan aux Etats-Unis a cependant négligé la péninsule de Tsawwassen.  Aujourd’hui, la pointe de la péninsule s’appelle Point Robert et appartient à l’état de Washington : mais la seule route permettant d’y accéder est au Canada.

Liberland, Croatie et Serbie :

liberland

Un micro-état, autoproclamé libertaire est pourtant disputé par la Croatie et la Serbie. Ces deux pays séparés par le Danube se disputent la frontière : est-elle déterminée par le fleuve (la Serbie) ou les limites cadastrales datant de 1800 (la Croatie) avant le changement du cours de la rivière à cause d’une construction hydraulique ? Cette terre disputée est devenue la « terre de personne » soit Liberland, nommée ainsi par un libertaire tchèque Vít Jedlička, en avril 2015. Voici donc le 3ème état souverain après le Vatican et Monaco.

Mont Sorgschrofen, Allemagne et Autriche :

Jungholz_marker_110_closeup

Un point au sommet du Mont Sorgschrofen : un versant est allemand, l’autre est autrichien. C’est ce qu’on appelle géographiquement le quadripoint : une croix de frontières. Il est donc appelé le Jungholz quadripoint : un lieu hautement ésotérique car il n’appartient à aucun territoire.

Hoover dam, Californie et Nevada :

hoover dam

Ce barrage, situé sur le fleuve Colorado, qui permet d’alimenter en eau Las Vegas est situé à la juste frontière entre la Californie et le Nevada.
Le point amusant, c’est qu’il est 1 heure de plus entre les deux extrémités du pont.

L’île de l’île de Victoria Island :

victoria_oli_2014233_small-scale

Une île de 3ème ordre : une île sur un lac sur une île, dans un lac sur une île. Amateurs de géographie extrêmes, vous voilà servis ! L’île Victoria, située dans l’océan arctique est en réalité un archipel qui possède lacs, îles et lacs sur îles. Cette île minuscule n’a pas probablement jamais été visitée.

Machias Seal Island, Canada et Etats-Unis :

Machias-Seal-Island-www.unb_.ca_

Parmi les cinq disputes frontalières, il y a celle d’une petite île réclamée par les Etats-Unis et le Canada : Machias Seals Island est située près de la côte du Maine et au large de la côte de l’île Grand Manan au Nouveau-Brunswick. Depuis le 19ème siècle, aucun accord n’ayant été trouvé, aujourd’hui, un phare canadien y a été construit, des excursions en bateaux sont proposées au départ du Maine : seule la culture du homard met tout le monde d’accord.

Hans Island, Canada et Danemark :

han

Hans Island est inhabitée et pourtant revendiquée régulièrement, tantôt par les Canadiens, tantôt par les Danois. Un rituel entre les deux pays depuis la Seconde guerre mondiale : déposer son drapeau et une bouteille d’alcool du pays.

Les îles Kouriles, Russie et Japon :

Comme si la Seconde guerre mondiale n’était toujours pas terminée : une île est encore sujet de dispute entre la Russie et le Japon. Au moment de la bombe atomique sur Nagasaki (9 août 1945), l’armée russe a envahi les îles japonaises Kouriles. A parfaite distance entre la Russie et le Japon, ces îles ont d’importantes ressources naturelles. Au Japon, elles sont les Territoires du Nord, en Russie, elles sont les Iles Kouriles. Aujourd’hui, 30 000 résidents russes vivent sur ces îles en étant prêts à tous moments à combattre avec tout un arsenal militaire. Aucune solution ni compromis n’a été trouvé à ce jour.

Baarle-Nassau / Baarle-Hertog, Belgique et Pays-Bas :

baarle

Deux villes entrelacées depuis le Moyen Age ! Etablir la frontière entre les deux pays a toujours été compliqué, et l’évolution des villes au fil du temps n’a pas aidé à éclaircir la situation. Deux villes portant donc le même nom et qui encore aujourd’hui sont différenciées sans l’être. Des petites croix au sol, permettent de voir lorsqu’on a un pied en Belgique et un pied aux Pays-Bas : la plupart du temps, la maison et le jardin ne sont pas dans le même pays.

Quadripoint, Zambie, Zimbabwe, Botswana, Namibie :

quadripoint

Au milieu du fleuve, quatre pays africains se rejoignent. Forcément sujet à conflits, ce genre de point central est quasiment unique.

Fours Corners, Arizona, Colorado, Nouveau-Mexique, Utah :

 

A view of the metal disc representing the State Line Survey marker showing the exact meeting point of the US states of Colorado, New Mexico, Arizona and Utah at the Four Corners Monument, taken on May 15, 2015. The Four Corners is the only location in the US where the boundaries of four states - Colorado, New Mexico, Arizona and Utah - meet at a right angle. AFP PHOTO / MLADEN ANTONOV (Photo credit should read MLADEN ANTONOV/AFP/Getty Images)

Seul endroit où l’on peut avoir chaque main et chaque pied dans un état différent.
Attraction touristique, il n’en demeure pas moins que le point exacte a été défini.

Très isolé, les paysages extraordinaires que vous aurez traversé pour parvenir à cet endroit vous donneront le sentiment d’être un corbeau d’Odin qui voit le monde de là-haut.

Pour savoir ce qu’est What3Words, découvrez l’article sur la carte à utiliser pour voyager.

2 commentaires sur “Ces villes qui n’ont pas de pays”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.