Second degré ou réellement une interprétation psychologique peut être faite à partir des émojis que vous utilisez ? Découvrez…

Les tests psychologiques nous ont bien convaincus que leur seul intérêt est d’interpréter notre représentation sociale ; les émojis quant à eux sont utilisés par défaut de mieux : comment peut-on leur donner un sens psychologique ?

Les études commencent à se multiplier sur le sujet, rapprochant la contrainte de la pauvreté des émoji à la nuance qu’on souhaite apporter à un mot ou un hashtag.
Ce serait une combinaison de mots et d’émotions, une forme d’avis partagé sur les réseaux sociaux, où il n’est bien sûr pas question d’écrire une thèse en 3 parties au sujet de la photo qu’on vient de partager.

Vous pouvez consulter à ce sujet l‘analyse faite par Instagram même.

Ce Tumblr propose une interprétation de notre usage des émojis :
La disctinction garçon/fille est d’ores et déjà assez flagrante.

Pour le cas de ce garçon, visiblement émotif et à la vie trépidante, il utilise des marqueurs négatifs, violents, de colère.
Par l’absence d’émoji souriant, de crayon et de livre, l’auteur suggère de trouver des activités qui apaisent.

tumblr_namylj41pf1tdihaco1_500

Pour cette fille, visiblement une ado adepte des soirées-pyjama, il semblerait qu’il manque de l’autorité dans sa vie et de la discipline :

tumblr_namv22wcam1tdihaco1_500

Cette personne semble être très dynamique, occupée et pleine de projets. Lui est suggéré de prendre du temps de repos et de calme :

tumblr_na04c7w2rp1tdihaco1_500

Cette fille là semble quant à elle faire beaucoup de sorties, et être le type à avoir une vie de représentation sociale, et se dévaloriser. Lui est suggéré de se poser un peu et de réfléchir avant d’agir.

tumblr_n8znt5xzug1tdihaco1_500

Autrement dit, la population qui utilise les émojis, que ce soit de façon systématique ou occasionnelle, donne quelques informations sur leur vie et leur personnalité.

Est-ce qu’une amélioration des émojis permettrait de déterminer plus exactement un profil et sa vie ?

Est-ce que d’ailleurs, nous n’avons pas juste un aperçu de ce qu’est l’adolescence et la vie de jeunes adultes à notre époque ?

N’est-ce pas plutôt des indices sociaux et culturels que les émojis trahissent ?

Sans doute, car la découverte du clavier d’émojis par les générations plus âgées est souvent un marqueur hilarant d’un usage frénétique et ludique, bien davantage qu’un lexique complémentaire aux messages qu’ils écrivent.

Publicités

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.