Vous n’imaginez pas ce que vous pouvez vous faire livrer au Japon…

Amazon vous livre la prière dorénavant !

A Sakai, au Japon, un moine bouddhiste peut être rémunéré pour donner la prière via Amazon. Aussi étrange que cela puisse paraître de se faire de l’argent sur la religion.
L’entreprise étant considérée comme inconvenante, certains dirigeants bouddhistes se voient condamnés pour l’exercice de cette pratique.

Ici, il est possible de s’offrir les services funéraires d’un moine bouddhiste via Amazon.

La religion étant plus conventionnellement sujet aux dons, au Japon, les temples se rapprochent davantage d’un système d’entreprise. Même si les sommes sont peu importantes, le principe dérange.
Que dire lorsqu’on ajoute à son panier un livre, un mixer et une prière funéraire dans son panier virtuel ?

Obosan-bin, le nom donné au rituel funèbre, a été proposé par la start-up Minrevi. Pas moins de 400 prêtres appartenaient au réseau, encore possibles de contacter sur leur propre site web. Ils ont depuis signé le partenariat avec Amazon.

Pourquoi ce besoin ?
Les familles japonaises n’ont pas de contact avec des prêtres ou un temple, le besoin était réel.

monk-dispatch-service-amazon-japan-4

Quel jugement faire ?
Est-ce qu’il est choquant que les plus grosses entreprises prennent un rôle social ?
Ne sommes-nous pas à une époque où les taxis livrent colis, repas ou aident aux déménagement ?
Peut-être que le futur d’Uber sera le service en corbillard….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.