A l’heure du digital, l’écriture ressemble presque aux perruques du 18ème siècle : la belle époque. Gomme, taille-crayon sont de plus en plus remplacés, au point qu’écrire est devenu un fait ponctuel et plus une habitude. Voici l’histoire fabuleuse d’un bientôt disparu.

La mine en graphite, et non en plomb, a une belle histoire.

La légende raconte qu’au milieu du 16ème siècle, une tempête aurait déraciné un arbre à Lake District en Angleterre. Accrochés aux racines de l’arbre, une substance noire brillante était le graphite! Nous ne savons pas combien de vérités il existe au sujet de l’histoire de la découverte du graphite, mais il est certain que quelques décennies plus tard, ce site a été transformé et considéré comme la première mine de graphite commercial.

treefalllarge2

Au tout début, ce sont les bergers qui l’utilisaient pour compter les têtes de leur cheptel.

sheeplarge

Appelé plumbago, les artistes ont imaginé entourer de bois cette longue tige pour faciliter son usage : le crayon à papier est né.

En 1794, en pleine révolution française et les affrontements avec l’Angleterre, le pays n’avait plus de ressources en graphite de bonne qualité. Le ministre de la guerre demanda donc à l’ ingénieur Nicolas-Jacques Conté de trouver une solution. Conté pensa à broyer le graphite impur, le graphite de faible qualité, et de le mélanger à de l’ argile humide, d’en former des tiges, puis de les cuire.
Le résultat: un crayon de plomb. Les »Crayons Conté » (du français craie) ont suffit à concurrencer l’Angleterre avec ses crayons en graphite pure.

Une version du procédé de Conté est encore utilisé aujourd’hui.

coresextrude1_720

Les expériences se sont poursuivies.

Du coté allemand, on essaya différentes proportions d’argile et de graphite pour obtenir des crayons tendres et durs de façon à produire des marques sombres ou plus claires.
Charles Dunbar a découvert sur un dépôt de graphite dans le New Hampshire et se fit un nom dans l’entreprise du savoir-faire du crayon avec son beau-frère, John Thoreau.
John David, son fils, a commencé à aider dans l’entreprise familiale. Il a développé de nouvelles techniques de raffinage qui ont fait des crayons Thoreau des crayons moins fragiles, moins gras : c’était à l’époque les plus beaux crayons d »Amérique à offrir. Les Thoreau étaient en mesure d’offrir une variété de crayons, allant du n°1 (le plus faible) au n 4 (le plus dur).
Ce système de numérotation existe toujours aujourd’hui.

thoreaularge

Ecrivains et dessinateurs se sont donc pris à préférer certains crayons pour leur qualité :

Les n°1 : des crayons doux qui bavent facilement.
Les n°3 plus durs se cassent plus facilement.
Les n°2 parfaits pour remplir et colorier des bulles.

grades2

En 1779, les scientifiques ont démontré que le crayon n’était pas le plus solide.
On découvrait le carbone.
Quelques années plus tard, un autre minéral en carbone pur s’est révélé: le diamant.
Les deux substances ne pouvaient pas être plus différentes.
Le graphite est sombre et fragile tandis que le diamant est clair et incroyablement solide. Comment pouvaient-ils avoir la même composition chimique ?

Dans les années 1920, la réponse fut révélée.
Dans le diamant, les atomes de carbone sont empilés en pyramide, très serrés, formant des liaisons fortes.
Dans le graphite, le carbone est ordonné en feuilles. Au sein de ces feuilles, les atomes forment un solide réseau hexagonal.
Sauf que les liens entre ces feuilles sont fragiles, c’est ce qu’on voit lorsque la mine s’écrase lorsqu’elle est très pointue. (si si, rappelez-vous)

graphite2

Quelle distance fait la mine entière d’un crayon ? Selon le mathématicien John Barrow, un seul crayon pourrait tracer une ligne de plus de 1126 km de long.

Pourquoi les crayons sont colorés ?

Les crayons ont été initialement peints pour aider à masquer la mauvaise qualité de leur bois.
Sauf que lors de l’ Exposition universelle de Paris en 1889, une société de crayon austro-hongrois a dévoilé un nouveau crayon de luxe.
Réalisés avec les meilleurs matériaux, nommé Koh-I-Noor du nom du plus gros diamant connu à cette époque (qui fut destiné à la couronne britannique par la suite). Ce plus beau des crayons a été peint en jaune – peut-être en l’honneur du drapeau de l’empire.

pencilpaintlonger720

Le jaune est devenu rapidement synonyme de qualité par le marketing. Puis les crayons de moins bonne facture furent peints en jaune…

L’arrivée de la gomme

Dans les premiers temps du crayon, les gens utilisaient de la mie de vieux pain pour effacer leurs erreurs.
Puis en 1770, le chimiste Joseph Priestley a remarqué qu’une gomme étrange récoltée sur des arbres en Amérique du Sud était particulièrement efficace pour éliminer les marques de crayon. Du fait que certains frottement étaient nécessaires, Priestley a appelé la substance « caoutchouc ».

eraseron720

Heureusement que les arbres existent…

Pour aller plus loin, lisez cet article de Brainpicking.
Et un livre traitant de toute cette histoire.

L’ami des dessinateurs et des artistes, il est pourtant peu cher, mais le monde évolue vers une perte de l’écriture au profit des typographies, pas moins fascinantes dans leur histoire : la preuve.

Publicités

2 commentaires »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.