Design urbain + agriculture = ville de demain

Le Food Parc Agro, au Danemark, pourrait être un modèle, hybride, pour le développement futur : une villes dense capable d’assurer son autonomie alimentaire et énergétique.

Agriculture rime encore avec parcelle de terrain ou jardin, voire un toit ou une serre. La perspective danoise s’annonce différente : comment combiner une ferme agricole et un centre de recyclage dans un quartier à forte densité dans une ville ?

Agro Food Parc s’étend sur 100 hectares à l’extérieur de la ville d’ Aarhus, au Danemark. L’idée étant de développer la ville autour du camp agricole en mesure de déployer l’agriculture, les déchets et le système de traitement de façcon à exploiter l’énergie produite et que le tout s’auto-suffise.

Ce modèle hybride a pour but de ne plus dissocier le rat des villes et le rat des champs.

Un nouveau plan organise la zone de façon à relier les exploitations agricoles à l’espace de bureau.

« Une partie du plan directeur consiste à regrouper ces choses afin pouvoir obtenir suffisamment de chaleur ou d’énergie produits par certains des composants de la ferme pour alimenter certains bâtiments» , explique Alastair Reilly, directeur de William McDonough + Partners, le cabinet d’architecture qui a développé le projet basé à Copenhague 3XN / GXN .

3063686-inline-agrofoodparkagrourbanecosystemdiagram2016-william-mcdonough-partners

A mesure que les nouveaux bâtiments se construisent, les développeurs vont commencer à tester l’utilisation du fumier, du biogaz, et d’autres déchets agricoles pour aider à alimenter en énergie les bâtiments, et progressivement développer à grande échelle.

«L’idée est de créer un complexe qui pourrait fonctionner grâce à ses propres énergies renouvelables», explique Reilly.

Les architectes commencent également à utiliser le même concept pour un nouveau projet de planification de la ville en Chine.

« Plutôt que de subdiviser avec la planification traditionnelle qui distingue les bâtiments urbains et industriels et l’agriculture placée en périphérie, nous essayons de tout combiner ensemble, » dit-il.

L’agriculture va probablement faire partie du contexte urbain de demain… voir celui qu’on établira sur Mars.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s