L’inquiétant nuage de pollution en Inde fait disparaître le Taj Mahal

Les touristes sont en mal de constater que toutes leurs photos avec le Taj Mahal en fond sont brumeuses. Ce nuage très polluant touche tout le Nord de l’Inde, en particulier à Delhi…

La ville d’Agra, où le Taj est situé, à un peu plus de 200 km de la capitale, a enregistré de dangereux niveaux de matières particulaires (PM).
La pollution a frustré beaucoup de touristes pour leurs photo Instagram de la coupole et des minarets.

 

A bit of fog this morning in Agra. #tajmahal #india #honeymoon #trippyowl

Une photo publiée par Ben (@monsieuralbert) le 6 Nov. 2016 à 3h12 PST

 

Certaines photos ont permis de composer avec cette brume gommante…

La hausse de la pollution des véhicules et le smog menacent les monuments historiques, en plus, bien sûr, de la santé de millions d’Indiens.
Le marbre blanc immaculé du Taj Mahal a déjà jauni au fil des années à cause des dépôts de poussière et de carbone du nombre croissant de voitures.
Une étude en 2015 a révélé que les niveaux de pollution dans Agra étaient encore plus élevés que ceux de Delhi et d’autres régions voisines.

 Les résidents Delhi paniqués, achetent des fournitures types masques anti-pollution et purificateurs d’air : il n’y a qu’un pas pour que les habitants d’Agra fassent de même. Mais quelle solution pour protéger le Taj lui-même ?

Comme en Egypte, la déception au petit matin de voir les pyramides de Gyzeh emmitouflées dans leur brume…

 

Publicités

2 commentaires sur “L’inquiétant nuage de pollution en Inde fait disparaître le Taj Mahal”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.