Apprenez enfin pourquoi les hommes ne comprennent pas les femmes, et les femmes ne comprennent pas les hommes

Ce n’est que neurologique ! Voici l’explication…

Enfin, un livre qui décrit les différences neurologiques entre le cerveau mâle et le cerveau femelle et comment cela est mis en œuvre dans la publicité !

Le livre décrit comment les hommes et les femmes pensent, quelle est l’origine de leurs émotions, et pourquoi ils prennent certaines décisions.

Découvrez pourquoi les femmes aiment tellement le shopping, pourquoi les pubs humoristiques interpellent les hommes, ou pourquoi les femmes prennent de meilleures décisions.
80% de tous les achats dans le monde entier sont fabriqués ou influencés par des femmes.

Pourquoi la publicité est si souvent destiné aux hommes ?
Apprenez les choses à faire et à ne pas faire pour une communication efficace entre les hommes et les femmes.

Même si ce livre est écrit avec un point de vue scientifique, grâce aux nombreux exemples et aux conseils intéressants, il est facile à mettre en œuvre ces concepts primaires du genre.

En bref, un must-have pour tous les commerçants, les stratèges, les créatifs, les étudiants, et finalement tout le monde.

  1. Les relations humaines :
    Les femmes ont tendance à communiquer plus efficacement que les hommes, en se concentrant sur la façon de créer une solution qui fonctionne pour le groupe, à parler, en posant des questions, et en utilisant des signaux non verbaux comme le ton, l’émotion et l’empathie alors que les hommes ont tendance à être plus orientés « tâche », action,  ils sont moins bavards et plus isolés.
    Les hommes ont un rapport plus difficiles avec les émotions, il leur faut plus de temps pour comprendre qui n’est pas explicitement verbalisé, tandis que les femmes ont tendance à deviner les émotions et les signaux émotionnels.
    Ces différences expliquent pourquoi les hommes et les femmes ont parfois des difficultés à communiquer et pourquoi les amitiés entre hommes prend un aspect différent des amitiés entre femmes.
  2. Cerveau gauche contre les deux hémisphères.
    Les hommes ont tendance à mieux utiliser leur hémisphère gauche du cerveau tandis que les femmes ont tendance à traiter équitablement les deux hémisphères. Cette différence explique pourquoi les hommes sont généralement plus forts avec des activités liées au cerveau gauche. L’approche pour solutionner les problèmes  est plus pratique coté homme, tandis que les femmes opteront pour une approche plus créative, avec la prise en compte des sentiments et de la communication.
  3. Capacités mathématiques.
    Une zone du cerveau appelée le lobe pariétal inférieur-(IPL) est généralement beaucoup plus développée chez les hommes, en particulier sur le côté gauche, que chez les femmes. Cette partie du cerveau sert à contrôler la capacité mathématique mentale, ce qui explique probablement pourquoi les hommes effectuent avec plus d’aisance les exercices mathématiques que les femmes.
    Fait intéressant, c’est la même région du cerveau d’Einstein qui a été reconnue comme anormalement large.
    L’IPL traite également les informations sensorielles, alors que le côté droit, plus développé chez les femmes leur permet de se concentrer sur des «stimuli spécifiques », (les cris d’un bébé qui pleure la nuit).
  4. Réaction au stress.
    Les hommes ont tendance à avoir une réponse binaire type « combat ou fuite » face aux situations de stress alors que les femmes semblent approcher ces situations avec une stratégie de compromis  en créant du lien amical.
    La raison de ces différentes réactions au stress est liée aux hormones.
    L’hormone ocytocine est libérée au cours du stress pour tout le monde.
    Cependant, les œstrogène tendent à améliorer l’ocytocine qui permet de calmer et de nourrir des sentiments ; la testostérone, que les hommes produisent à des niveaux élevés au cours du stress,  à l’inverse réduit les effets de l’ocytocine.
  5. Langue.
     Deux sections du cerveau sont responsables de la langue : elles sont plus larges chez les femmes que chez les hommes, ce qui explique, entre autres, pourquoi les femmes excellent dans la discussion et la pensée du langage.
    En outre, les hommes n’ont que la partie gauche du langage qui est développée, alors que chez les femmes, ce sont leurs deux hémisphères qui sont mis à contribution.
    Cette différence offre une meilleure protection aux femmes en cas d’accident vasculaire cérébral. Les femmes peuvent être en mesure de récupérer plus facilement les zones linguistiques du cerveau, les hommes n’ont pas le même avantage.
  6. Emotions.
    Les femmes ont généralement un système limbique plus développé que les hommes, ce qui leur permet d’être plus en contact avec leurs sentiments et d’être plus à même de les exprimer, favorisant les relations aux autres.
    En raison de cette capacité à se connecter, plus de femmes sont disposées à exercer dans des domaines d’aide aux autres, et à s’occuper des enfants.
    L’inconvénient de ce système développé c’est d’ouvrir une plus grande voie à la dépression, en particulier pendant les périodes de changements hormonaux comme après l’accouchement ou pendant le cycle menstruel.
  7. La taille du cerveau . En règle générale, les cerveaux des hommes sont 11-12% plus grand que le cerveau des femmes.
    Cette différence de taille n’a absolument rien à voir avec l’intelligence, et correspond davantage à la différence de taille physique entre les hommes et les femmes.
    Les hommes ont besoin de davantage de neurones pour contrôler leur plus grande masse musculaire et taille du corps, tout simplement.
  8. Douleur.
    Les hommes et les femmes perçoivent la douleur différemment.
    Dans les études, les femmes ont besoin de plus de morphine que les hommes pour atteindre le même niveau de réduction de la douleur.
    Les femmes sont également plus susceptibles de vocaliser leur douleur et de demander un traitement pour leur douleur que les hommes.
    La zone du cerveau qui est activée pendant la douleur est l’amygdale, et les chercheurs ont découvert que chez les hommes, l’amygdale droite est activée et chez les femmes, c’est l’amygdale gauche.
    L’amygdale droite a plus de connexions avec les zones du cerveau qui contrôlent les fonctions externes tandis que l’amygdale gauche a plus de connexions avec des fonctions internes.
    Cette différence explique probablement pourquoi les femmes perçoivent la douleur plus intensément que les hommes (ce qui n’a rien à voir avec la tolérance à la douleur).
  9. Capacité spatiale.
    Les hommes ont généralement des capacités spatiales plus développées, ou sont plus  en mesure de se représenter mentalement une forme avec sa dynamique, alors que les femmes se démènent généralement dans ce domaine.
    Les experts médicaux ont découvert que les femmes ont une région pariétale plus épaisse du cerveau, ce qui entrave la capacité à faire « tourner » mentalement des objets et apprécier la caractéristique spatiale.
  10. La sensibilité aux maladies.
    En raison de la façon dont les hommes et les femmes utilisent différemment leurs deux hémisphères, il y a des troubles que les hommes et les femmes sont susceptibles de gérer de manière différente.
    Les hommes sont plus sujets à la dyslexie ou à d’autres problèmes linguistiques.
    Si les femmes souffrent de dyslexie, elles sont plus capables de compenser.
    Les femmes, par ailleurs, sont plus sensibles aux troubles de l’humeur.
    L’impartialité (qui n’est pas un trouble) est également différent d’un genre à l’autre, ou la maladresse… Les hommes sont aussi plus susceptibles d’être diagnostiqués d’autisme, ou du syndrome de Gilles de la Tourette.

Bref, nous sommes différents, et c’est ce qui fait que nous nous aimons !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.