Les toilettes japonaises sont réputées pour être hautement technologiques, sinon fantaisistes. Sauf que ce sur-luxe est aussi aberrant qu’une partie de la population mondiale ne dispose même pas d’un système d’évacuation minimum. Voici comment SaTo va solutionner ce problème.

Le géant japonais des toilettes Lixil compte des marques comme Grohe et American Standard dans son portefeuille, et il est réputé pour ses toilettes intelligentes et ultra-modernes, dont le niveau d’ingénierie serait comparable à celui d’Apple avec ses iPhones.
SaTo est une branche de la société dont le projet pourrait bien avoir l’impact le plus large du monde.

SaTo est le nom d’une toilette à faible coût, d’abord développé avec American Standard, avec le soutien financier de la Fondation Bill & Melinda Gates.
Conçu pour les zones du monde où les systèmes d’égouts sont inexistants, la SaTo s’est vendu à plus d’1 million d’unités à ce jour, ce qui encourage Lixil à voir plus grand.
L’objectif est que SaTo se développe pour les 2,5 milliards de personnes dans le monde qui n’ont pas de toilettes encore.

toilette

La création de produits simples et abordables que tout le monde peut ramener chez soi, c’est la mission de SaTo pour que tout le monde puisse améliorer le simple trou dans le sol, et le changer en vraies latrines.

Le système de SaTo est intelligent, il permet d’évacuer les déchets et d’assurer une véritable hygiène (le schéma l’explique).

3065479-inline-6-world-toilet-day-nov-19-the-plumbing-giant-taking

La première SaTo a été lancée au Bangladesh en 2013, avant que Laxil ne développe une deuxième version, destinée à l’Afrique sub-saharienne, qui nécessite moins d’eau pour son usage.
Tout ce qui peut améliorer le confort et l’usage est au coeur du développement de SaTo.

Le 19 Novembre, la division des affaires prévoit de développer des dizaines de modèles de toilettes différentes pour les marchés à faible revenu.

La Fondation Gates investit 1,5 million $ pour soutenir l’effort : SaTo est autant stimulée par le profit que la philanthropie. Il est prévu que la nouvelle unité d’affaires commencera à faire de l’argent d’ici 4 à 5 ans.

Lixil a publié un rapport cet été montrant le manque d’assainissement coûte à l’économie mondiale près de 220 milliards $. Cela inclut le prix des soins médicaux des personnes qui contractent des maladies « évitables » par cette simple mesure d’hygiène primaire.

De toute évidence, il y a une grande opportunité tant sociale, qu’économique et commerciale pour les produits d’assainissement liés à l’accès simple des toilettes pour chacun.
Voici un exemple de ce que nous expliquions avec le concept du »Bottom of the Pyramid » et la conquête du marché des pauvres.

 

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.