Pourquoi Kowloon fascine encore tant ?

Kowloon qui signifie neuf dragons en cantonais, fait référence aux 8 pics que comptent ce territoire, le neuvième étant l’empereur de Chine.

Le Bordel de l’Est, cette dystopie avant l’heure.

Pour une immersion dans cette ville surchargée, dépravée et corrompue qui agite encore l’imaginaire… Découvrez cette carte interactive géniale.

screen-shot-2016-11-23-at-16-08-20

screen-shot-2016-11-23-at-15-58-01

screen-shot-2016-11-23-at-15-55-29

screen-shot-2016-11-23-at-15-55-06

 

Voici des cartes hyper-détaillées qui illustrent la densité réelle de la vie dans la ville.
Ils viennent d’un livre rare sorti en 1997, peu de temps après que le gouvernement colonial a décidé de démolir la ville et de déplacer les résidents. Elles ont été produites par des chercheurs japonais dirigée par l’ anthropologue Kani Hioraki.

983f85bf9

81323c4ca

Et elle ne finit pas d’inspirer :  des films, des arcades et des modèles 3-D .
Pour rappel :

La partie sud de Kowloon, jusqu’à Boundary Street, fait partie des terrains cédés définitivement par la Chine au Royaume-Uni lors de la Convention de Pékin en 1860.

En revanche, la partie nord, ou New Kowloon, fait partie avec les Nouveaux territoires de ceux cédés en 1898 pour une concession de 99 ans, point de droit utilisé par la Chine pour demander la rétrocession de Hong Kong.

Il restait cependant une petite enclave sous juridiction chinoise au sein de Kowloon City, Kowloon Walled City.
Laissée à l’abandon par la Chine, cette parcelle est devenue une zone de non droit, avant d’être finalement rachetée par le gouvernement de Hong Kong en 1984.

Le développement de Kowloon, et plus généralement de la partie continentale de Hong Kong, a commencé au début du xxe siècle, avec la construction de la ligne de chemin de fer entre Kowloon et Canton, puis de l’aéroport de Kai Tak en 1924. Jusqu’à la fermeture de ce dernier en 1998, Kowloon a connu d’importantes restrictions pour la construction de gratte-ciels. Ceux-ci se sont donc concentrés plutôt sur l’île de Hong Kong. Néanmoins, Kowloon est devenu au fil du temps un endroit extrêmement congestionné, avec un mélange de commerces, d’industries et d’habitations peu communnes.

La meilleure illustration de l’effervescence de Kowloon est probablement Nathan Road, une gigantesque rue commerçante remontant de Tsim Sha Tsui jusqu’à Boundary Street, sur 3 kilomètres environ. Son activité frénétique se propage aux rues voisines, dans lesquelles on peut trouver par exemple des marchés de nuit, comme à Temple Street.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.