Il serait moins cher de faire du co-working dans un palace que dans un espace dédié

Pour ceux qui ont déjà pratiqué les espaces de co-working (so branchés), il se peut que vous ayez trouvé cela un tantinet cher, même si tout semble à volonté. Vous retirez le même tarif que si vous étiez confortablement installés dans un canapé luxueux de palace…

Le calcul s’avère assez simple en vérité : le prix affiché en palace est direct et peut sembler exorbitant lorsque l’espace de co-working nous vend du free wifi, boisons et nourriture à volonté.

83771bd6-7edd-418c-b12a-8381bc4b7412

Entrez dans un palace, ce qui peut ne pas être très naturel, et vous déambulez sur un sol en marbre, des hauteurs sous-plafond royales et devez traverser des salles immenses où les tables sont à des dizaines de mètres les unes les autres. Entre hommes d’affaires, célébrités et chinoises sur-habillées, le voisinage risque d’être calme et l’ambiance discrète et confidentielle. Telles sont les règles bienséantes de la haute société au fort pouvoir d’achat.
Le luxe aujourd’hui prend les noms de temps, espace, silence et service optimum.

Une charmante hôtesse vous indiquera où vous asseoir, si elle ne vous demande pas d’abord de vous débarrasser de votre manteau : une table large parfaitement propre et dressée, un fauteuil plus que confortable, un siège pour votre sac, une prise, du wi-fi et une musique très douce en fond d’ambiance.
Quand la carte arrive, les thés, cafés, lattes et autres jus fraichement pressés volent entre 10 et 16 euros. Votre porte-feuille gémit déjà.
Commandez votre thé suprême du fin fond de la Chine.
On vous apporte déjà un verre d’eau avec une mèche de concombre.
10 minutes plus tard, un service à thé complet est posé discrètement à coté de votre Mac branché et connecté au wi-fi surpuissant de l’hôtel.
Une assiette de petites douceurs arrivent, on vous a soigneusement posé un napperon en dentelle, une serviette en tissu, et vous voilà comme un prince pour travailler au calme.
1 heure passe, et on vous a très certainement apporté une petite assiette avec de nouveaux gâteaux (faits dans les cuisines étoilées de l’hôtel bien sur).
2h45 plus tard, un peu gêné peut-être, on vous a resservi de l’eau également, vous commandez un simple café, et re-belote, petits chocolats, napperon, la table est repartie pour un moment de luxe.
Admettons que vous restiez 4h pleines, vous vous en sortez pour 22 euros environ (entre 18 et 28 euros).

Bienvenue dans l’espace de co-working.

xosbmicq1di-alex-robert

Vous arrivez, c’est plein, assez exiguë, les tables sont conviviales, elles sont remplies de pc, de câbles, de feuilles et de livres.
A l’accueil, on vous tutoie direct.
Le tarif (dans les meilleurs cas): 10 euros la première heure puis dégressif de 5 euros par heure (soit 25 euros les 4h), 25 euros la journée, puis 225 euros le carnet de 10 tickets, puis 95 euros par mois en quart-temps, 180 euros par mois en mi-temps, puis 290 euros par mois pour le tout illimité. Le tout par personne bien entendu.

300 à 600 m2 disponibles, avec tables, chaises d’école, wifi, multi-prises (vous etes nombreux et pas loin les uns des autres), une ligne téléphonique (??), des boissons chaudes à volonté, des petits gâteaux pour 1 à 2 euros l’un (mais servi dans une assiette que vous ramenez en partant).
1ère heure, on se sert et ressert de boissons, on prend des gâteaux, on amorti.
Puis arrivent les groupes. Des fois, ça brainstorme sec, donc ça parle assez fort, ça rit, ça débat… bref vous savez ce que font chacun des groupes.
Les chaises bougent au rythme des cigarettes, des groupes qui s’agrandissent.
Le voisin montre une vidéo géniale à ses amis. Un peu de décibels supplémentaires.
La machine à café tourne à plein régime, ça mout bien les grains de café.
2h, et niveau productivité, il faut passer aux écouteurs sur les oreilles.
On stoppe les gâteaux et le café pour éviter d’avoir à faire la queue.
Zut, la multiprise est pleine. Il faut trouver une autre place.
3h10, vous avez avancé dans votre travail, on passe à la douce addition.
Comme vous avez entamé la 4ème heure, ben c’est 5 euros en plus, c’est pas beaucoup. 3 gâteaux, 3 euros de plus : 33 euros, s’il vous plait.

Il vous reste la bibliothèque comme alternative à condition d’apporter le ravitaillement avec soi…

Prenez donc garde aux petits prix, parfois, additionnés ils se révèlent bien moins avantageux qu’ils n’y paraîssent.

 

2 commentaires sur “Il serait moins cher de faire du co-working dans un palace que dans un espace dédié”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.