Augur permet de parier sur l’avenir (vraiment) mais est-ce légal ?

Dans certain pays les paris peuvent s’étendre à davantage de domaines que le sport : la météo, le sexe du bébé, etc. Aujourd’hui, sérieusement, on peut parier de l’argent sur le futur… Découvrez :

Question:
Est-ce que SpaceX lancera avec succès sa première fusée capable de faire un aller-retour, en 2016?
Prédiction:
Très probablement, oui.

M. Musk et les parieurs sur Augur.net y croient.

Augur est une plate-forme de marché de prédiction qui vous récompense pour prédire correctement les futurs événements du monde réel.

Augur, ce marché du pari en ligne, a déjà reçu 5 millions $ de soutien, il fonctionne sur Ethereum, un réseau peer-to-peer décentralisé par lequel les utilisateurs anonymes font du commerce façon blockchain.
Les utilisateurs viennent avec des propositions, dont la plupart sont influencés par les événements.
Qui va gagner les élections ?
Quand Frank Ocean sortira un album ?
Les Bitcoin vont-ils encore baisser ce mois-ci ?

Il existe de plusieurs plates-formes, y compris les cryptographique (monnaie virtuelle) Hivemind and Gnosis, où les utilisateurs peuvent anonymement parier sur les événements.
Les coûts d’exploitation sont assez bas de quoi faire rougie de honte les casinos de Las Vegas.
Découvrir qui les utilise serait incroyablement difficile, voire impossible.
Pour l’instant, les paris et les gains sont en argent de jeu, même pas en crypto-monnaie, mais si cela change – légalement ou non – ces marchés de prédiction anonymes pourraient capter une belle part du gâteau avoisinant les 250 milliards $, et peut-être plus.

Les marchés de prédiction de Augur fournissent des données prédictives puissantes, vous pouvez penser au prix actuel d’une action sur un marché comme une estimation de la probabilité d’un résultat qui se produit effectivement dans le monde réel.
Par exemple, une part de marché au prix de 64 centimes a une probabilité de se produire à 64%.

La précision des marchés de prédiction repose sur l’idée de « sagesse de la foule ». Cela indique que la prédiction moyenne faite par un groupe est supérieure à celle faite par l’une des personnes de ce groupe.
Les marchés sont le moyen idéal pour agréger cette sagesse collective – qui se compose de toutes les informations, l’analyse et l’opinion détenues par les membres du groupe.
L’achat et la vente d’actions dans les résultats d’événements du monde réel, déterminés en fonction de la connaissance personnelle et l’opinion des gens, permettent aux prix du marché d’atteindre un équilibre qui reflète l’opinion de tout le groupe.

Les marchés de prédiction se sont révélés être plus précis sur la prévision d’avenir que des experts, des enquêtes ou des sondages d’opinion traditionnelle.

Ils fournissent des données prédictive en temps réel et sont négociés en utilisant de l’argent réel – ce qui incite les acteurs du marché à révéler ce qu’ils pensent qui va se passer, plutôt que ce qu’ils espèrent arriver.
Traders mettent leur argent là où ils vont pouvoir ramener de l’argent.

Les créateurs de ces sites prétendent que les motifs sont bien plus nobles que le simple profit ou une philosophie libertaire ; leurs efforts, disent-ils, fontt partie d’une (si souvent futile) quête longue et noble de savoir ce que l’avenir sera fait.

Leurs produits sont une sorte d’apothéose de la « sagesse des foules », parce que nous sommes ceux qui ont les meilleures informations et qui avont le plus intérêt à parier.

Augur, dont le nom dérive de la culture romaine, qui désignait l’observation des modèles de vol des oiseaux pour prédire l’avenir, essaie maintenant de répondre à la question : « de quel côté d’une question les gens vont affluer avec leur argent ».

Les marchés de prédiction ne sont pas nouveaux, bien sûr, et quelques incarnations passées ont de solides antécédents, même pour prédire l’avenir :
InTrade, par exemple, pour déterminer les résultats des élections présidentielles en 2008 et 2012.
Aux États-Unis, où le jeu en ligne est légal seulement dans quelques états, la loi a eu tendance à laisser les choses se faire ainsi, et à les autoriser.
En 2012, la Commodity Futures Trading Commission des États-Unis a interdit les marchés de prédiction politique, car ils pouvaient créer « un effet négatif sur l’intégrité des élections ».
En 2013, la Commission a poursuivi InTrade pour une « exploitation inappropriée d’options d’échanges hors site. Forcée d’abandonner ses utilisateurs américains, la société a perdu une grande partie de sa base et s’est arrêtée cette même année.

Pendant ce temps, PredictIt, un marché de prédiction populaire pour les questions politiques, a jusqu’à présent échappé à certains règlements en plafonnant les paris à 850 $. Personne ne peut gagner la timbale, et personne ne fait trop d’argent.

En traitant dans le jeu de l’argent pour le moment, les nouveaux maîtres du marché de prédiction espèrent minimiser les problèmes de sécurité et passer à travers les rouages de la loi avant d’attirer la colère des régulateurs.
Mais même avec des paris réels et les paiements en crypto-monnaie, les régulateurs auront du mal à appeler tout le monde à comparaître à la cour et les jeter en prison, ce que les procureurs ont fait avec Ross Ulbricht.
A partir de 2011 jusqu’en 2013, son infâme site de marché noir, Silk Road, négociait de toutes les manières, illégales et immorales, sans limite.
L’année dernière, Ulbricht a été condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle pour blanchiment d’argent et autres.

Il y a déjà beaucoup de façons pour les joueurs en ligne de se soustraire à la détection sans recourir à la crypto-monnaie ou autres.
Ils protègent leurs ordinateurs jusqu’à au Canada en utilisant des VPN ou obtiennent de l’argent d’un partenaire qui placent leurs paris pour eux, dit Anthony Curtis, co-auteur de L’Art du Gambling à travers les âges.

Mais se faire prendre sur Augur est encore moins probable que de se faire prendre sur Silk Road.
Non seulement les livres de transaction sont distribués parmi d’innombrables utilisateurs, comme dans les blockchains de Bitcoin, le logiciel Ethereum, mais sont répartis parmi plein d’utilisateurs.
Il faudrait bloquer chaque ordinateur pour les pister.

De toute évidence, la plate-forme fera appel à des bookmakers – si ils n’existent pas déjà.

Joey Krug, un des fondateurs de Augur, dit qu’il pouvait voir des gens de différents pays en utilisant la plate-forme pour éviter les frais de change.
Mais l’une des questions les plus épineuses concerne la perspective de délit d’initié.
Ceux qui ont des informations de l’intérieur pourrait ne pas être en mesure d’acheter des actions sur le marché boursier, mais sous le couvert de l’anonymat, ils pourraient vendre les connaissances sur l’un des marchés prédictifs next-génération.
Un avocat qui a connaissance d’une fusion imminente pourrait, par exemple, poser une question comme: les actions de X société vont-elles s’élever au-dessus des 100 $ ce mois-ci? I
l pourrait miser gros avec sa crypto-monnaie sur les résultats, et de faire sauter la banque au moment de la fusion.
D’autres pourraient utiliser les plates-formes pour bloquer un événement ou entrainer la chute d’une société anonyme en pariant gros contre elle – et de créer ainsi un effet de signalisation qui effraie les autres actionnaires.

Prophétie accomplie mais manipulée.

Quand on voit que la prédiction de la météo n’a pas évoluée en 100 ans, on pourrait préférer l’autorisation des paris sur le temps de demain et se battre contre les robots de Google. Le frisson du jeu serait là et moins engageant pour l’avenir…

Le fondateur de Hivemind, Paul Sztorc, dit que les délits d’initié peuvent effectivement être bénéfique – il dit qu’il y a de « bons délits d’initiés » – parce qu’il peuvent compenser les asymétries d’information et conduire à une plus grande transparence.
Certains, comme John Kindt, un érudit de la politique juridique, craignent que le jeu légalisé peut fournir une couverture à toutes sortes d’affaires louches, comme le crime organisé, comme il l’a été dans le passé.

Les utilisateurs de Augur, qui jusqu’à présent ont téléchargé plus de 700 questions, cherchent à aller de l’avant.
« Est-ce que Augur va  écraser tout ce qui se trouve sur son chemin? » demande un utilisateur. Les votes sont rares, mais la prédiction est de 100% oui.

 

1 commentaire sur “Augur permet de parier sur l’avenir (vraiment) mais est-ce légal ?”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.