La vérité dans les publicités

Dans les années 80, des artistes hackaient déjà les publicités des grands panneaux publicitaires. Les concepteurs et les fauteurs de troubles appelé Truth in Advertising (TIA) proposaient des changements pas si subtiles dans des pubs, un peu partout dans Santa Cruz. Découvrez ce qu’on faisait déjà il y a 30 ans…

Le but était de renverser en un double-langage les phrases des publicités pour se moquer du produit vendu ou révéler la vérité derrière le slogan.
Un exemple est est la campagne de cigarette avec le slogan vaguement positif « Kent III, l’expérience! » retourné en « Cancer, l’expérience! »:

0ad0948a085b1c9626704db4722ba7f7 b2ba4a5d87e8ae20edf7722fdb77e3ed

D’autres du même genre :

triumph_before_adjusted_cropped triumph_after_adjusted_cropped

C’est sur ce site que l’on trouve toute l’analyse pertinente des pubs remasterisées.

f6b239ee45e2dcc38197538e37abc2a6

482d87a4355f5416c88c2103c859925c

Le groupe disparut après avoir atteint la plus belle des victoire : l’interdiction des panneaux d’affichage à Santa Cruz.
En 2007, le Musée d’Art et d’ Histoire de Santa Cruz affiche des photos des panneaux d’affichage, mais le corps de travail a été caché jusqu’à présent.
Aujourd’hui, la vérité dans la mission de publicité a obtenu des mises à jour modernes avec des projets comme NOAD et Brandalism, qui travaillent sur une façon créative de coopter l’espace publicitaire.

d6da15edb8a549c17028ad5233ea21f7 8a90b906c6c2aeb8855e5dc4a3e4b398

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.