Voici pourquoi vous ne devriez pas retirer la croûte du pain de mie

Nous sommes tellement nombreux à couper les bords cuits du pain de mie que les marques proposent même du pain de mie sans croûte ; et pourtant il ne faudrait pas la retirer. Voyez pourquoi…

Croyez-le, la croûte du pain préviendrait le cancer !

There are two kinds of people in this world… 😜 #breadcrust

Une photo publiée par Eric Darby (@ericdarby88) le 25 Août 2016 à 9h01 PDT

Selon une étude allemande menée en 2002, la croûte du pain contient un antioxydant qui aide à lutter contre le cancer, présent près de 8 fois plus dans la croûte que dans le reste du pain. Cet antioxydant est appelé pronyl-lysine il est formé à la suite de la cuisson des deux pains, l’un à base de levure et l’autre qui en est dépourvu. Manger du pain semble réduire le développement des lésions jusqu’à 72%.

Le pain lui-même est connu pour être très riche en fibres. Ceci est important pour la digestion et pour la prévention des tumeurs de l’intestin et même cancer du côlon. Et devinez dans quelle partie du pain trouve-t-on le plus de fibres ? La croûte.

L’antioxydant magique trouvé dans la croûte de pain est plus abondant quand le pain est décomposé et cuit. Et comme type de pain, les scientifiques ont constaté que le pumpernickel et le pain à la farine de blé ont la plus grande quantité d’antioxydants.

Et puis soyons honnête, la croûte a quand même plus de gout…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.