Comme l’année touche à sa fin, de nombreuses prédictions pour les tendances alimentaires en 2017 commencent à se faire connaître. Voici ce qui pourrait nous attendre…

 

La précision de ces prévisions est inégale, comme l’affirme le New York Times dans leur récent article sur l' »art sombre (et souvent douteux) » des prévisions des tendances alimentaires.

Prenez ces prévisions avec autant de parcimonie qu’un grain de sel, car un grand nombre de prédictions ne se réalisent pas, tandis que d’autres deviennent des prophéties et une mode frénétique. Certaines sont des engouements momentanés qui gonflent pendant plusieurs mois voire même quelques semaines seulement. Sur le long terme, les sociologues peuvent utiliser les tendances alimentaires pour discerner « les changements culturels qui se jouent au fil du temps », comme les changements dans les tendances économiques ou migratoires.

Certaines tendances ont lentement percé par l’agrégation de petits mouvements. Prenez l’engouement des produits fermentés, par exemple. Tout a commencé par un intérêt croissant pour la nourriture coréenne en général et le kimchi en particulier. Le mouvement de « la ferme à la table » a également contribué à la promotion des conserves et un retour à des process anciens.

Alors, selon les experts, qu’allons-nous manger l’année prochaine ? Kevan Vetter, chef exécutif de la société d’épices McCormick, a quelques idées. Il a prédit la montée du chipotle et du wasabi au début des années 2000.
Pour 2017, il pense que ce sera le jaune d’oeuf (intéressez-vous à un dessert typique portugais – dans ce restaurant génial de Lisbonne, ou le jaune cuit au four), les saveurs espagnoles et le mélange d’épices du Moyen-Orient appelé baharat : un mélange d’épices à base de boutons de rose, de cannelle, de clous de girofle et de citron confit parfois. Sinon, le délicieux za’atar, et toutes les épices orientales se démocratiseront.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.