La Pologne est la Chine de l’Europe, niveau pollution

Il devient de plus en plus difficile de respirer dans la capitale de la Pologne sans inhaler une sorte de puanteur brulée. Les résidents de Varsovie sont parmi les gens qui vivent dans les villes les plus polluées du monde et sont tenus de mettre des masques anti-smog. La ville a enregistré des niveaux de pollution atmosphérique si mauvais le week-end que les autorités locales ont mis les transports en commun gratuits le lundi 9 janvier pour limiter les émissions locales.

Les niveaux de polluants atmosphériques enregistrés dans la ville a atteint dimanche le chiffre énorme de 437 microgrammes par mètre cube (lien en polonais) -la norme moyenne de 24 heures établi par l’UE étant de 50. Les fonctionnaires français déclenchent une « alerte de nuage de pollution » à 80 microgrammes par mètre cube.

L’indice de qualité de l’ air, une mesure internationale qui calcule les niveaux de polluants nocifs tels que le monoxyde de carbone et de dioxyde de soufre dans l’air, peur enregistré un taux de 176 dans certaines parties de Varsovie. En comparaison, la moyenne était de 196 pour Beijing le même jour. Le mardi, le niveau de New York était à 32, et à Londres à 71. Les autorités de la ville ont exhorté les gens à rester à la maison si ils le pouvaient.

Contrairement à la plupart des pays d’Europe, la Pologne est un pays de combustion de charbon. Le charbon est non seulement la principale source d’énergie, générant plus de 80% de son électricité, mais il est également toujours utilisé, avec d’ autres matériaux bon marché, y compris les déchets, pour chauffer les maisons en hiver, d’où l’aggravation du nuage de pollution lorsque les températures baissent. Le gouvernement de droite actuellement au pouvoir a souligné l’importance de l’industrie des combustibles fossiles pour le marché du travail du pays, plutôt qu’envisager des plans pour la protection du secteur vers les énergies renouvelables.

Varsovie est loin d’être la pire ville de Pologne en matière de qualité de l’air. Il est stupéfiant que 33 des 50 villes les plus polluées en Europe soient en Pologne, selon l’Organisation mondiale de la santé ; les personnes du sud industriel du pays vivent dans des niveaux dangereux de nuage pollué depuis des années.

La pollution à Cracovie, une ville historique et la première destination touristique de la Pologne, a créé de graves problèmes de santé pour les habitants de la ville, incluant les maladies respiratoires telles que l’asthme et les problèmes circulatoires et cardiaques. Comme Varsovie, Cracovie a également rendu son transport public gratuit le 9 janvier (lien en polonais). Alors que dans la capitale de la Pologne, les résidents ont presque tous commander leurs masques anti-smog en ligne, à Cracovie , ils sont disponibles dans beaucoup de magasins de matériel de sport de la ville ou de magasins d’équipement médicaux et orthopédiques, selon un fabricant de masques anti-smog interviewé par Varsovie sur les nouvelles culturelles site WawaLove.

Consultez notre article sur le nuage de pollution en Inde, et celui sur les villes américaines.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.