L’insoupçonnable lien entre le jazz et la physique

Stephon Alexander est un physicien théoricien, mais il est aussi un passionné de jazz dont l’obsession musicale lui a permis de mieux comprendre le monde de la cosmologie, la gravité quantique et la physique des particules.Voici une vidéo très intéressante :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.