Smarin Care : l’apogée des objets thérapeutiques

La Recherche sur les Objets Thérapeutiques par la Mécanique est née de la rencontre de Smarin et de l’Observatoire des Médecines Non-Conventionnelles (OMNC) en 2012. Elle est basée sur les techniques simples qui favorisent le bien-être par un bon usage mécanique du corps, et l’approfondissement de la connaissance de soi.

Nous rentrons peut-etre aussi dans une ère technologique de la spiritualité, du zen et du bien-être.

Il y a Kairos, la lumière qui respire :

Kairos invite le visiteur à une expérience thérapeutique simple et efficace. Kairos désigne la notion immatérielle du temps, mesurée par le ressenti. Pour les Grecs anciens, l’instant de l’opportunité. La lumière des Shinyshadows s’allume et s’éteint progressivement par phases de cinq secondes. En synchronisant son rythme d’inspirations et d’expirations sur ces évolutions pendant cinq minutes, on entre dans la pratique de la « cohérence cardiaque ». À installer chez soi ou au bureau, en salles d’attentes.

screen-shot-2017-01-20-at-15-23-37

Il y a Kairos mécanique :

Porté au poignet ou dans la poche, le Kairos mécanique est un objet qui indique un moment fixe : la durée individuelle qu’il faut pour prendre pleine conscience de sa respiration jusqu’à obtenir une régulation parfaite de son rythme cardiaque. Il transforme l’objet d’horlogerie qui sert traditionnellement à porter l’heure, en objet fétiche thérapeutique qui permet la resynchronisation de notre système tout en douceur. La montre pour prendre son temps.

screen-shot-2017-01-20-at-15-24-46

Il y a le Sifflu, le bâton qui aide à souffler :

L’idée du bâton à souffler est née d’un constat : nous respirons mal. Beaucoup d’objets de notre quotidien impliquent une inspiration, très peu nous engagent à expirer. Pourtant il est reconnu qu’une expiration lente et régulière a de nombreux effets physiologiques positifs. Le Sifflu est un calumet de la paix intérieur ; un objet simple et élégant permettant d’effectuer 5 minutes d’exercice de souffle quotidien. Il permet d’augmenter simplement ses capacités respiratoires, de travailler les muscles de la bouche, de l’abdomen et du diaphragme.

screen-shot-2017-01-20-at-15-25-46

screen-shot-2017-01-20-at-15-26-02

Il y a le Nap bar :

Cette installation propose un moment de récupération s’inspirant d’une tradition universelle : la sieste. Ici la parole est d’argent mais le silence est d’or. Les voix s’adoucissent, les téléphones sont coupés. Les formes sont dessinées pour provoquer cette situation de lâcher prise. Une expérience thérapeutique aux bienfaits psychologiques et physiques. Cet espace rassemble différents objets de la collection smarin. Des meubles nomades, intimes et surprenants. Des formes confortables et douces à l’ergonomie aspirante, assemblés en un paysage en constante évolution.

screen-shot-2017-01-20-at-15-26-53

Il y la schaise : l’assise dynamique ou une nouvelle manière de s’asseoir

Inédite, fonctionnelle, légère et solide, La Schaise est une recherche sur la souplesse de l’assise, la posture juste et ses effets. L’assise est flexible et ergonomique, elle induit naturellement une posture saine elle favorise une bonne circulation sanguine elle augmente la tonicité et laisse passer l’air.

screen-shot-2017-01-20-at-15-27-44

Smarin

Smarin est un studio de création français créé en 2003 par la designer Stéphanie Marin. Smarin conçoit, développe et distribue des projets de design dans les domaines du mobilier, de la scénographie et de l’aménagement d’espaces, dans le monde entier. Depuis ses ateliers de recherche et de production à Nice, Smarin développe constamment de nouveaux objets et collabore avec des architectes, des artistes, des artisans qui enrichissent sa pratique. Le choix des matériaux est au coeur des recherches du studio de création qui aime manipuler et proposer des matières naturelles, saines, résistantes.

Smarin

14, ruelle du ruisseau
06300 NICE FRANCE
T. +33 (0)4 93 52 89 26
http://www.smarin.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.