Ne même pas essayer sauf si vous avez quelque chose de drôle à dire, et si vous avez une idée drôle, voici ce que Louis CK pourrait faire avec. Pour une fois qu’on peut disséquer une blague sans la tuer…

Comme l’a dit EB White, expliquer une blague c’est comme disséquer une grenouille: vous comprenez mieux, mais la grenouille meurt dans le processus. Étonnamment, voici une analyse médico – légale  – de la blague du Monopoly de Louis CK : la seule procédure éclairante dans laquelle la grenouille survit.
La vidéo décompose chaque élément de la plaisanterie de manière à ce que les téléspectateurs, non seulement, trouvent ça encore drôle, mais repartent avec un plan d’action sur la façon de mieux raconter leurs propres blagues.

La vidéo « Comment Louis CK raconte une blague » explore le 200 mots de la blague du Monopoly pendant environ 8 minutes, révélant les choix judicieux de mots, l’établissement d’un principe clair, les pertinences, les pauses emphatiques, et la dramatisation. Ce qu’il reste à voir, cependant, est de savoir si les téléspectateurs seront en mesure d’utiliser ces outils aussi magistralement que Louis CK.

Publicités

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.