Il a fallu des milliers d’heures pour réaliser ces sculptures fascinantes

Les clichés de Ne pas juger des livres par leurs couvertures ont été faits pour des situations comme regarder cet artiste québécois, Claude-Olivier Guay transformer des fils de fer en sculptures. En bref, elles ressemblent à des têtes de mannequin, à des organes et des appendices, mais se révèlent être un long et « emmêlé » travail.

Chaque oeuvre peut prendre jusqu’à 1000 heures et près de 2.000 mètres de fil. Le processus de Guay est un mélange de planification et un travail rythmique méditatif qu’il pense comme l’antithèse de la production de masse. Avant qu’il ne touche même pas une pince, il esquisse un plan sommaire, détermine quelles parties sont essentielles et comment il peut adapter le mécanisme. « Quand je crée, je commence avec les affinités entre les formes des parties humaines et animales, la façon dont elles peuvent se réunir d’une manière significative », explique le créateur. Son processus de pensée est enraciné dans une expérience quand il est tombé sur une carcasse d’ours en décomposition et a remarqué toute la vie qui se passait après la mort. « On pourrait dire que cet ours ne meurt jamais, qu’il était juste repris par les bactéries et les insectes dans un processus de redistribution », dit Guay. (La Charogne de Baudelaire).

Son dernier ouvrage est une tête sans corps appelée Cénotaphe qui devient une invasion de sauterelles une fois démêlée. Diplômé de l’Université du Québec à Montréal en arts visuels en 2013, il a également créé un loup-femme appelée La Tanière, un crâne appelé Imago qui se transforme en un oiseau à plumes, et  Multitudes, un bras humain qui devient un essaim d’insectes. Guay présente chaque œuvre avec une envoûtante vidéo en stop-motion de la transformation, que vous pouvez consulter ci-dessous :

Suivez Claude-Olivier Guay sur son site .

Via This Is Colossal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.