Hello Robot : l’exposition qui explore nos sentiments mitigés envers les machines intelligentes

« Faites-vous confiance aux robots ? ». « Est-ce à un robot de faire votre travail ? ». « Croyez-vous à la mort et à la renaissance des choses ? » Toutes ces questions sont parmi les profondes étant posées aux visiteurs du Vitra Design Museum pour sa dernière de exposition.

L’exposition Hello, Robot – la première du musée de design allemand à se concentrer sur la robotique – explore la relation entre les humains et les machines intelligentes qui comptent de plus en plus dans nos vies.

Bonjour exposition Robot

Ses expositions comprennent plus de 200 R2D2 de Star Wars, un générateur de manifeste automatique, un canapé à puces (électroniques) et un pavillon de robot fait par des robots.

Les expositions sont encadrées par 14 questions qui faire réfléchir les visiteurs à une relation au-delà de la conversation avec des robots : la directrice de l’exposition, Amélie Klein, la décrit comme « ambivalente ».

« L’exposition se penche sur la façon dont nous interagissons et nous nous rapportons à cette nouvelle espèce, le robot, » dit Klein à l’ouverture du salon. « Ce que nous faisons ici est un voyage sur ce voyage, le visiteur trouve 14 questions, et ces questions sont vraiment destinées à l’inviter au dialogue et à la réflexion sur la façon dont nous voulons faire face à cette nouvelle technologie, en tant qu’individus, mais aussi en tant que société ».

Les questions, posées sur des panneaux, guident les visiteurs à travers les différentes salles de l’exposition. La première salle de l’exposition – un « cabinet de curiosités » – est rempli avec des représentations de robots de la culture populaire et demande « Avez-vous déjà rencontré un robot ? ».

Bonjour exposition Robot

L’exposition dans cette salle comprend l’aimable droïde R2D2 de Star Wars, un costume de Gundam de la franchise japonaise mecha, une Nintendo Robotic Operating Buddy des 80s et une installation spécialement commandées par des étudiants de l’ECAL.

Une pièce attenante – qui propose un quiz « les robots sont-ils nos amis ou nos ennemis ? »- contient une Pokedrone, le drone qui permet aux utilisateurs de jouer à Pokémon Go depuis leurs canapés, et un Blabdroid, un mignon robot en carton qui enregistre et partage les secrets des personnes.

Bonjour exposition Robot

La confiance et le soin entre les robots et les humains vient au premier plan dans la salle en demandant « voulez-vous d’un robot pour prendre soin de vous ? » et « comment vous sentez-vous à propos des objets ayant des sentiments ? »

Cette chambre comprend Paro, le robot peluche qui est utilisé en thérapie, et l’Internet des objets de Carlo Ratti, qui peuvent être controlés avec une application ou un geste de la main. On explore également les nouvelles cérémonies funéraires qui ont surgi pour le chien robot Sony déjà obsolète, Aibo .

« Le rôle du design dans la robotique est de protéger les valeurs humaines », a déclaré Klein. « Les différences entre les soins bien intentionnés, la condescendance, le contrôle et l’espionnage sont très volatiles. »

« Ceci va vraiment là où la conception vient dans la discussion parce qu’elle relève d’une décision politique, voire éthique : souhaite-t-on être écoutés, que nos infos soient stockées dans le cloud : est-ce que la transparence de nos besoins est nécessaire ? Quand cela devient une intrusion ?

Bonjour exposition Robot

« Je pense qu’il est extrêmement important que les gens se rendent compte que nous parlons de la conception au 21e siècle : l’interaction et les relations, » a-t-elle ajouté.

Demander à « un robot de faire votre travail ? » et la question de suivi « voulez-vous devenir un producteur de vous-même ? ». Une autre pièce de l’exposition se penche sur la construction robotique, l’impression 3D et d’ autres applications industrielles de la robotique.

Cette chambre comprend le bras du robot de l’écriture manifeste, et celui de MX3D de l’impression 3D. Le thème se poursuit à l’extérieur, où le pavillon Elytra Filament de l’ Université de Stuttgart a été érigé par un robot.

La dernière salle se penche sur la fusion des humains et des machines, en demandant « voulez-vous devenir meilleur que la nature le veut ? » et « voulez-vous vivre dans un robot ? »

L’exposition Hello Robot est au Vitra Design Museum jusqu’au 14 mai 2017. Elle sera ensuite en tournée, au MAK à Vienne et au Design Museum Gent, qui sont partenaires.

Hello Robot est accompagné d’un livre qui – fidèle au thème – a été proposé par un algorithme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.