Le tableau périodique de la ponctuation : juste génial

Est-ce que les littéraires ne méritent pas aussi le sérieux des tableaux ? Emprunté au célèbre tableau périodique de la physique, voici une synthèse intelligente et intelligible de la science de la ponctuation, qui, maîtrisée, éviterait tant de malentendus…

Ouvrez les apostrophes pour : créer des séries de noms, de chiffres, valoriser un titre, une expression.

Il y a quatorze signes de ponctuation couramment utilisés dans la langue française. Certains diront que les autres signes, comme la barre oblique et l’astérisque, peuvent être considérés comme faisant partie de la collection de la ponctuation, mais pour la majorité des usages, il y a quatorze signes, quatorze identificateurs visuels que nous utilisons dans l’écriture pour créer clarté, accent et style.

Parfois, connaître toutes les règles de la ponctuation peut sembler écrasant, mais c’est plus facile à conquérir qu’on ne l’imagine.
L’usage de l’ellipse (entre crochets) : parfaite pour les omissions, les non-dits, les discours coupés.

Points d’exclamations : montrer de l’émotion, colère, surprise, parti-pris.

Trait d’union : pour créer des adjectifs composés, de longs nombres, séparer les préfixes et suffixes.

Etc, etc.

Passez en mode anglais pour tout absorber, et voyez comment ce tableau se prete parfaitement aux usages de la ponctuation, car c’est une science, si ce n’est un talent que de la maîtriser !

periodic-table-figures-of-speech_20x30_lowres

 

1 commentaire sur “Le tableau périodique de la ponctuation : juste génial”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.