Tous les designers disent que la simplicité est importante, mais est-ce ce que cela signifie vraiment faire quelque chose de simple ? La plupart du temps nous pensons que cela signifie moins, qu’en supprimant des choses nous atteignons la simplicité. En utilisant des bullet points au lieu de paragraphes que les gens vont lire plus facilement, qu’en coupant le texte de moitié, il devient plus clair. Mais, en vérité, simple ne veut pas dire « moins ». Une meilleure définition serait « juste assez ». En matière d’UX et de conception, voici comment il faut penser le produit.

Que vous soyez (comme moi) à travailler sur un projet, et une application en l’occurence, il y a des choses fondamentales à apprendre qui relève de la psychologie, du bon sens et de la ferme volonté d’être accessible au public. Donc faire simple, Non, ne veut pas dire simpliste.

Dans certains cas, les conceptions ont effectivement besoin de quelque chose pour devenir plus simples. Ainsi, une meilleure définition de simple  : « juste assez pour la compréhension et la capacité de poursuivre et de mener à bien nos objectifs. » Au lieu de cacher ou de couper les choses, voici comment nous pouvons atteindre la simplicité de façon plus significative dans nos conceptions:

  • Avoir une idée de base (pas plusieurs idées, ou une idée partielle)
  • Améliorer la clarté au fil du temps (ne pas accabler de détails inappropriés)
  • Utilisez la cohérence  (évitez d’utiliser des interfaces et des messages inutilement uniques)

Avoir une idée de base unique

L’attention et l’intérêt sont les premières choses que vous devez développer pour amener quelqu’un à faire toute sorte d’action. La meilleure façon d’attirer l’attention et de susciter l’intérêt est de présenter une seule idée de base, à part entière. Cela permet à l’utilisateur de prendre une décision binaire à ce sujet: « Suis-je intéressé ou non ». L’introduction d’une fonctionnalité de manière à ce que les gens puissent instantanément avoir la carte d’un résultat souhaité va les aider à établir des priorités et être confiants jusqu’à leur prochaine étape. La nécessité de présenter une seule idée de base est vraie pour tout et chacune des plus petites caractéristiques.

« Rien ne dit mieux Envoyer un message, que les mots « Envoyer un message »- Des Traynor @destraynor

Ceci est un exemple d’une petite caractéristique étant extrêmement claire pour l’obtention d’un résultat. La copie ici aurait pu être « On y va » ou « Soumettre maintenant »que ou tout simplement « Envoyer ». Aucun d’entre eux sont aussi clairs ou binaire que « Envoyer un message », qui, en deux mots permet aux gens d’accorder de la confiance ou être en désaccord l’action. Comme vous vous déplacez dans des fonctions plus complexes étant binaire devient exponentielle plus difficile, mais l’objectif doit rester le même: amener les gens avec une idée de base qui définit correctement leurs attentes. Si nous ne parvenons pas à le faire, la perception de la complexité va croître.

Une idée de base unique est:

  • Binaire : permettant aux gens d’évaluer leur accord ou non
  • Exprimée en langage clair : être aussi clair et évident sur un problème ou une opportunité que possible
  • Répétée en permanence : chaque interface devrait réitérer le problème ou la possibilité, le cas échéant approprié
  • Liée à un résultat : l’objectif final de chaque problème ou la possibilité doit toujours être visible.

Améliorer la clarté au fil du temps

Après avoir gagné l’intérêt des gens, les amener à investir leur temps et leur énergie mentale est la prochaine grande étape. Même lorsque votre auditoire trouve votre application intéressante, il peut encore y avoir beaucoup de friction. Si elles sont intimidés par elle, le taux d’adoption sera lente. Vous devez leur montrer qu’ils peuvent atteindre leurs objectifs sans frustration.

« Ecrire trop peu et le sens n’est pas suffisamment évident. Ecrire trop et le bloc est ignoré parce qu’il est trop lourd »-. Ryan Chanteur @rjs

Tout comme une conversation qui est affinée au fil du temps, les bons détails dans les bons moments vont donner une impulsion au processus et augmenter les chances d’atteindre une fin positive. Le retrait des détails pertinents, mais inappropriés, permettra aux gens d’aller de l’avant et de réduire les chances d’être distraits. Rappelez-vous, chaque investissement de temps ou d’effort mental sans résultat significatif va ajouter à la perception de la complexité.

Améliorer la clarté au fil du temps avec:

  • Des points au début et une finalité claire : assurez-vous qu’il est évident de faire quelque chose de précieux au sein d’une interface.
  • La divulgation progressive et appropriée : mettez l’accent seulement sur ces détails qui aident à la compréhension de la tâche en cours.
  • Les chemins évidents : fournissent toujours une transition claire à l’étape suivante ou un niveau de détail utile.

Utilisez la cohérence

Un nouvel utilisateur et un utilisateur de longue date sont des bêtes très différentes. Si vous voulez garder les gens sur votre application (ou votre site, ou votre objet, ou autre), vous avez besoin de les aider à se sentir comme s’ils avaient la maîtrise de chaque chose, sans avoir à se soucier de la suivante. Chaque fonctionnalité doit être suffisamment accessible pour paraître agréable et se donner le sentiment qu’il s’agit du meilleur usage de leur temps et de leur énergie.

« Que ce soit agitant des drapeaux dans le vent, la différence entre les platesformes de trains vides ou bondées, ou les empreintes dans les champs qui suggèrent des chemins à suivre, nous cherchons des signes importants dans le monde qui offrent des conseils. » – Don Norman @ jnd1er

Montrer aux gens un visage amical va leur donner confiance et mettre un sourire sur leur visage. C’est aider les gens à voir les choses qu’ils ont vues avant et tirer des conclusions fondées sur des choses qu’ils connaissent déjà. Il n’y a rien de mal avec une interface complexe lorsque vous avez un problème complexe, mais il n’y a aucune excuse pour laisser tomber quelqu’un dans un univers étranger sans un guide ou une carte.

Soyez cohérent tout le long:

  • Les routines de consolidation : identifier des processus similaires et utiliser des approches similaires
  • Des modèles de construction : mettez des choses semblables dans des endroits semblables afin que les gens puissent agir par intuition.
  • Parfois briser les règles : savoir quand une interface est absolument unique, n’est pas aussi fréquent que vous le pensez

Lorsque Plus est moins

La sagesse dominante suggère que la simplicité est de faire moins … retirer et réduire (Einstein ne jurait que par l’essentiel). Mais la simplicité est vraiment sur la compréhension et la clarté du but … pouvons-nous concevoir de telle sorte que les gens comprennent instantanément ce qui se passe et puissent prendre une décision en toute confiance quant à ce qu’il faut faire ? Pour atteindre pratiquement la simplicité, nous pouvons nous en tenir à une seule idée de base, améliorer la clarté au fil du temps, et utiliser la cohérence pour aider les utilisateurs à atteindre l’efficacité. De cette façon, plus peut être moins … en ajoutant des informations appropriées au moment opportun, l’ensemble du processus semble alors simple aux gens qui l’utilisent. La simplicité nous a trompés quand on pense trop à « moins ». Ce qui compte, et cela est valable pour TOUT dans la vie c’est viser le juste assez.

NB : pourquoi un skateboard pour présenter cet article ?
Pensez au MVP : Minimum Viable Product.
Cette vidéo illustre ce concept.

Vous souhaitez proposer aux gens un moyen efficace de se rendre d’un point A à un point B plus rapidement ? Une belle voiture équipée et confortable répondrait à ce besoin avec confort, sécurité et options.
Mais pour savoir si les gens ont besoin et utilité d’un moyen pour parcourir une distance plus rapidement, la fonctionnalité de base peut être testée à minima par un skateboard.
Si les gens apprécient le skateboard comme réponse première à leur besoin, ils pourront alors souhaiter par la suite d’obtenir plus de vitesse, plus d’équilibre, plus de sécurité, plus de luxe, plus de personnalisation etc. On passerait alors par la trottinette, le vélo, le scooter, la moto, la voiture, et pourquoi pas la voiture autonome, sensible à nos émotions.

 

Publicités

3 commentaires »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.