Un guide de visualisation des statistiques

Un étudiant a imaginé des leçons de mathématiques dynamiques…

Statisticien est l’un des emplois les plus dynamiques dans le pays. « Comme les datas deviennent de plus en plus présentes dans la vie des gens, les statistiques le sont également », dit Daniel Kunin, un étudiant de l’Université Brown qui a créé un manuel interactif pour des cours d’introduction aux statistiques pour les niveaux secondaires et collège. « C’est un sujet dense que beaucoup de gens veulent mieux connaître, à défaut de temps ou d’accès à cet enseignement. »

La ressource en ligne interactive de Kunin est appelée Seeing Theorie, et le site dispose de cinq domaines statistiques, y compris la probabilité de base et composée, les distributions, l’inférence statistique et les régressions linéaires (délicieux).Chacun de ces sujets est décomposé en une série de trois graphiques interactifs qui illustrent les concepts tout en permettant aux utilisateurs de jouer avec les données. L’idée est de rendre les statistiques plus tangibles et accessibles aux personnes qui pourraient ne pas comprendre les concepts immédiatement.

« Les statistiques se développent, je pense que la pédagogie autour des statistiques doit s’adapter aussi », dit Kunin. « Il y a beaucoup d’étudiants qui apprécieraient une approche visuelle et intéractive. »

Kunin est senior à Brown, où il y étudie les mathématiques appliquées et la biologie computationnelle. Il a surtout pris des cours en mathématiques et en informatique, mais à l’automne 2015, il a pris un cours sur la visualisation des données et la conception de l’information.
Pour son projet de fin de cycle, Kunin a décidé de visualiser des concepts statistiques. Une fois le semestre terminé, Kunin voulait poursuivre le projet, et a demandé des subventions à Brown et au groupe National Science Foundation STATS4STEM de lui permettre de poursuivre son travail au cours des deux prochaines années. Il a également travaillé avec un étudiant de RISD, Jingru Guo, sur les éléments de structure et de conception graphique du site.

«Il y a beaucoup de mouvements inhérents aux mathématiques qui se prêtent très bien à des visualisations interactives et non pas aussi bien à certains des diagrammes que vous pourriez voir dans un manuel classique, » dit Kunin, se référant à la fréquence des statistiques illustratives d’échantillons de données. Il espère que Seeing Theory sera utilisé principalement comme un outil d’enseignement outil : il n’est pas conçu comme un guide rapide sur les statistiques que vous pouvez absorber en une heure. Mais lorsque les étudiants se tournent vers Google pour trouver des compléments d’informations à leur bouquins classiques, ils espèrent tomber sur Seeing Theory.

Seeing Theory n’a pas encore terminé, mais Kunin espère finir cet été. Il aimerait aussi traduire le site dans d’autres langues pour le rendre plus largement accessible.

Après tout, plus on parle des données, moins de conneries les données fournissent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.