« La technologie est utile que si les gens le comprennent. »

Quand une cyber-attaque a fait tomber Twitter, SoundCloud, et Spotify fin Octobre, les médias ont eu des difficultés pour expliquer clairement l’attaque par déni de service (DDoS).
Le New York Daily News, le Telegraph, et Wired ont tous proposer des pleines pages d’explications. The Guardian a rapporté que la « cause de la panne était une attaque de déni de services (DDoS), dans laquelle un réseau d’ordinateurs infectés par des malwares spéciaux, connu comme « botnet », coordonnés pour bombarder un serveur jusqu’à ce que le trafic s’effondre sous la pression. »

 

Comparez cela à une définition de haut rang pour les attaques DDoS sur Sideways, un nouveau site Web qui définit clairement les termes technologiques complexes, créé par Alphabet Jigsaw en collaboration avec le Washington Post :

Une attaque DDoS c’est comme si quelqu’un publiait anonymement une petite annonce dans la presse presse, avec votre numéro de téléphone en disant que vous vendez une Aston Martin à 200 euros. Vous êtes bombardé par d’appels, votre vie est infernale, les appelants n’ont pas conscience que vous avez été pris pour cible, et votre attaquant est impossible à tracer.

Beaucoup plus simple, non ? D’autres définitions trouvées sur Sideways sont tout aussi convaincants : l’authentification à deux facteurs est comparée à la pantoufle de Cendrillon.
Doxxing c’est comme un puzzle de 500 pièces, de vous nu, qui a déjà été dispersés partout sur l’internet, mais est maintenant reconstitué en entier ensemble par quelqu’un qui avait beaucoup de temps pour le faire.

Jigsaw, qui a lancé en 2016, à partir du think tank, Google Ideas, est un incubateur technologique interne de l’entreprise qui se concentre sur les défis géopolitiques liés à la technologie de protection des personnes contre les attaques numériques jusqu’à à la lutte contre l’extrémisme en ligne. Avec Sideways, c’est donner au public un dictionnaire accessible pour les termes qui sont souvent difficiles à décrire, même pour les experts.

Ces descriptions ont tous été commandées par Jigsaw ou créées en interne avant de lancer Sideways ; mais aujourd’hui, elles sont disponibles pour quiconque l’utilise ou l’ajoute. En utilisant des analogies pour expliquer les idées technologiques complexes, Sideways répond à un défi qui est peut être à peu près aussi difficile que la création des nouvelles technologies elles-mêmes: le développement du langage pour rendre accessible au public.

« La technologie est seulement utile si les gens comprennent », dit Alfred Malmros, directeur marketing de Jigsaw. Lorsque Malmros rejoint l’équipe en 2014, il a souvent demandé à des ingénieurs de lui expliquer les choses par des analogies, de découper le jargon technologique que ni lui, ni probablement beaucoup du monde y compris des développeurs web, comprennait. Plus tard, Jigsaw a commencé à adopter cette même méthode lors d’une rencontre avec des journalistes ou des militants des droits de l’homme pour parler des nouveaux outils de sécurité qu’ils lancent.

« Nous avons constaté que les gens ont compris qu’ils avaient besoin de meilleurs dispositifs et d’outils de sécurité en ligne, mais n’avait pas de référence pour en parler », dit Malmros. Pour plus de sécurité, de façon élémentaire, ils décrivent les outils comme une ceinture de sécurité, tandis que la plus pertinente comparaison serait de parler de véhicule blindé. « Nous avons réalisé la puissance des analogies concernant ces sujets complexes auprès du public », dit-il.

L’année dernière, Jigsaw a commencé à travailler avec le Washington Post pour des analogies technologiques à mettre sur une plateforme créative. Ils ont construit le site en premier pour mobile, pour le rendre aussi simple que possible. « Nous voulions seulement une ou deux secondes entre vous et l’ information » , dit Malmros. « Voilà le défi d’un dictionnaire, ne pas être un long voyage pour trouver ce qu’on cherche. » La page d’accueil présente une liste de termes technologiques du moment, il y en a environ 70 sur lesquels que vous pouvez cliquer pour obtenir une liste d’analogies. Un bouton invite les utilisateurs à ajouter leur propre analogie, et tout le monde peut voter pour la meilleure.

Une extension Chrome sera lancée avec le site Web et mettra en évidence les mots qui peuvent être définis par Sideways en bleu, affichant l’analogie dans un roll-over. L’outil se comportera de la même manière avec tous les termes qui apparaissent dans les articles de Post, qui détient le produit.

À l’ heure actuelle, la plupart des analogies sont écrits par l’écrivain Nick Asbury, amoureux des jeux de mots, ainsi que d’ autres dont le pionnier de l’Internet Vint Cerf. Aujourd’hui, le site ouvre afin que chacun puisse se connecter et ajouter une analogie. Malmros dit que le seul protocole réel est que l’analogie soit claire. « Il n’y a pas une analogie parfaite, » dit-il.

Ce qui est le plus important pour le site c’est d’avoir beaucoup d’analogies, et qu’elles varient considérablement, de sorte que les personnes ayant de nombreuses expériences différentes puissent comprendre un terme particulier, de façon claire claire comme de l’eau de roche.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.