Publicités

Voici à quoi risque bien de ressembler le magasin de demain

Voici à quoi risque bien de ressembler le magasin de demain

Le magasin ressemblera à un café troisième génération, avec des planchers en béton, des meubles en bois peints au pochoir et de grandes fenêtres en verre. Mais à 11 000 m2, cela rapetisse grandement les bruleries et autres petites boutiques de détail que nous avons l’habitude de fréquenter.

C’est la nouveauté de Target. Un demi magasin et boutique de détail, un demi entrepôt pick-and go. Ce sera peut être la grande nécessité pour les magasins de grande surface correspondant à l’ère d’Amazon.

En Octobre, Target va lancer son premier « magasin de nouvelle génération » dans une banlieue à 60 km à l’extérieur de Houston. Contrairement à ses annonces précédentes, les magasins de petit format, qui ont été conçus pour toucher des niches urbaines et des lieux à forte concentration, ce nouveau modèle est le grand format pour l’avenir du remake de la grande surface que nous connaissons tous. Et au cours des deux prochaines années, l’entreprise dépensera des milliards de mise à jour à l’échelle nationale des 600 magasins pour refléter ce modèle.

[Illustration: gracieuseté de Target]

Mis à part le nouvel ajustement et la finition, Target approuve la formule « barista » qui casse littéralement la boutique en deux catégories de clients, de façon à en attirer le plus possible. Par une entrée, Target donnera l’occasion de faire ralentir les consommateurs, en créant une expérience de vente au détail explorable. Marcher à travers de nouvelles allées arrondies plutôt qu’une grille alignée de rayons qui commence dès la porte, les clients verront des tables de marchandises présentées comme dans une boutique exclusive. Le mot-clé ici est « inattendu », car Target espère que vous serez surpris par des vêtements et des articles pour la maison que vous découvrirez dans un roman ou une quelconque expérience de shopping sous forme libre.Par l’autre entrée, Target verra plutôt des offres à la demande pour les clients. Le magasin offrira un moyen rapide de récupérer sa commande préparée ou une simple bouteille de vin pour le dîner. Bien que cette partie du magasin comportera quelques tables de marchandises également, le client sera en mesure de se diriger en ligne droite pour le service pick-up (qui sera un espace mis en évidence en rouge), ou pour atteindre l’épicerie et la cave à vin avec un minimum de trajet et de détours.

Et pour ceux qui ne veulent même pas mettre les pieds à l’intérieur du magasin, les clients pourront se rendre à des points dédiés où les employés apporteront les commandes passées en ligne.

[Illustration: gracieuseté de Target]

Baignant dans les plus grandes tendances de vente au détail d’aujourd’hui, nous sommes devenus des acheteurs friands de commodité et d’expérience. Amazon a tourné le shopping en un monde de libre, avec la possibilité d’expédition sous deux jours, ou de récupérer sa commande sans jamais quitter la voiture. Mais en même temps, les espaces physiques peuvent encore nous offrir de la nouveauté et du divertissement, ainsi qu’une connexion unique avec des biens et des services qui ne peuvent pas être traduits par une page d’application ou web (ce qui explique pourquoi même Amazon développe des lieux de briques et de mortier). Donc, les tendances lentes méritent aussi d’être prises en compte car il y a une cible, qui aime avoir des écrans dans la vraie vie, qui aime vivre une expérience en magasin.Est-ce que cela marchera ? A vrai dire, nous le saurons très bientôt. Les bénéfices de Target peuvent varier en dixièmes de % de trimestre en trimestre. Et suivant les performances ou non-performances du magasin de Houston, vous pouvez parier que des changements importants seront déployés à l’échelles dans tout le pays.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :