Cette application permet à votre entreprise de payer le vélo pour vous emmener au travail

Si vous travaillez à Acato, une agence numérique aux Pays-Bas, votre patron va maintenant vous payer votre vélo pour rouler venir travailler. La société est l’une des premières à essayer une nouvelle application conçue pour suivre les déplacements des employés et de détecter automatiquement lorsque quelqu’un est sur un vélo plutôt que dans une voiture, puis de laisser la société récompenser ceux qui font le choix le plus durable.

« Nous voulons des employés en bonne santé »,  dit Jose Diaz, co -fondateur et PDG de ByCycling, la start-up qui a créé l’application. « Nous savons que les entreprises sont prêtes à dépenser un peu d’ argent pour créer un mode de vie sain pour leur main-d’œuvre, ils peuvent économiser beaucoup d’argent grâce à une baisse des congés maladie et plus de productivité. »

L’application utilise un algorithme pour détecter votre vitesse et identifier lorsque vous faites du vélo, sans vous obliger à appuyer sur un bouton pour suivre le trajet. Comme il enregistre la distance que vous avez parcourue, cela crée un leaderboard pour promouvoir la concurrence entre les travailleurs ou les départements.

« Nous avons constaté que les deux meilleurs facteurs de motivation pour les gens à considérer, même pour aller au travail à vélo sont des incitations financières et l’aspect social de l’initiative », dit Diaz. « Nous avons constaté que 70% des gens pensent que la meilleure façon de les inciter à aller au travail c’est l’argent : 72% des gens croient aussi que les initiatives pour encourager d’aller au travail à vélo est stimulant si il y a une forme d’encouragement collectif.

A la fin d’un mois, un employeur peut convertir les km enregistrés par un employé en espèces ou en vacances supplémentaires. Les entreprises choisissent leurs propres budgets, mais en général paient environ 25-30 centimess par kilomètre. Acato estime que quelqu’un qui prend régulièrement son vélo pour venir travailler peut gagner un peu plus de 50 $ par mois.

L’agence dit que beaucoup de ses employés viennent déjà au travail à vélo (ce sont les Pays-Bas, après tout), mais elle a voulu tester l’application autant pour récompenser les comportements qu’encourager les autres à commencer à monter à vélo. Environ un tiers des 45 employés de l’entreprise a un iPhone, pour utiliser l’application. « Nous croyons que l’application et le programme d’incitation derrière, aident à changer le comportement au départ », explique Valentijn de Jong, un associé gérant d’Acato. « Nous croyons que former un équipe de vélo est amusant et permet aux gens de se sentir mieux. Ce motif sera, bien sûr, la principale raison à long terme pour que tout le monde continue à venir en vélo ».

KPN, une grande entreprise de télécommunications qui pilote également l’application, dit que le programme vient d’être lancé est encouragent déjà les non-cyclistes à rouler. « Nous avons des gens qui font la navette normalement pour aller au travail par les transports publics en raison dune distance de 15-20 kilomètres, mais font maintenant faire l’effort de venir à vélo une fois par semaine », explique Alessia Padalino de KPN.

En France, lorsque plusieurs entreprises ont offert de payer les employés environ 43 centimes par km pour venir au travail en vélo sur une période d’essai de six mois en 2014, un nombre relativement faible de personnes ont participé soit à peu près 200 personnes sur plus de 8000 qui étaient admissibles.

L’incitation en argent est susceptible de faire mieux travailler dans un endroit qui a déjà une bonne infrastructure de vélo, comme les Pays-Bas, plutôt que quelque part où les réseaux cyclables sont incomplets, où un cycliste doit naviguer dans un trafic automobile dense, dit Ralph Buehler, professeur agrégé en affaires urbaines et planification à la Virginia Tech.

« Nous savons par de nombreuses études qu’une grande partie de la société ne veut pas faire de vélo dans ces conditions », dit-il. « Donc, même si vous leur offrez plus d’argent au travail, seul un certain groupe serait disposé à mettre en place ces conditions sur certaines de ces routes. »

Aux États-Unis, dit-il, l’argent  comme motivation pour le cyclisme est plus susceptible d’être un facteur efficace dans les villes qui ont des réseaux cyclables relativement développés, tels que Minneapolis ou Portland, dans l’Oregon. À Washington, DC, où il y avait seulement 4 km de pistes cyclables en 2001, il est envisagé de passer à 50 km, par un projet de loi qui obligerait les employeurs à offrir le parking gratuit et des prestations en espèces pour les personnes qui choisissent de ne pas conduire.

Une série d’études à Los Angeles a révélé que les programmes qui permettent aux employés « d’encaisser »  la valeur d’un espace de stationnement pourrait réduire le nombre de navettes qui conduisent seulement 17% des gens. Mais l’argent pour faire du vélo peut fonctionner encore mieux si les entreprises offrent aussi du parking gratuit en option. Dans une autre étude, Buehler a examiné l’impact des autres mesures d’incitation pour aller au travail.

« Ce que nous avons trouvé c’est que le parking gratuit au travail noie l’effet de ces choses », dit-il.  « À eux seuls, avoir des douches attire plus de gens à venir au travail à vélo. Avoir des casiers et un parking à vélo attire plus de gens à venir au travail à vélo. Mais quand vous avez un parking gratuit en même temps, l’effet du parking gratuit semble être beaucoup plus fort que l’effet de ces politiques d’incitation. » (L’étude n’a pas examiné l’effet de l’argent pour faire du vélo, car ce n’était une option à l’époque, mais elle a démontré que le stationnement gratuit a eu un effet similaire sur l’utilisation des cartes de transport gratuit.)

Pour les entreprises qui sont sérieuses au sujet d’encourager les employés à venir en vélo au travail, la première étape peut être un parking puis une offre d’argent pour le cyclisme comme un facteur de motivation supplémentaire.

L’application est actuellement disponible pour iOS sur l’App Store, et sera bientôt disponible pour Android.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s