Diner à Paris est meilleur que jamais : la preuve

Pendant des années, manger à Paris était idéal pour les amateurs de cuisine française, et moins génial pour les autres. Vous pouviez profiter de tous plats que vous avez aimé, du tarif Michelin au bistrot local, tant qu’il était français. Maintenant, les Japonais sont les chefs du moment, même un Américain peut faire sa marque et ce bar cool à Pigalle peut être une taqueria. Les politiques anti-immigration risquent de prendre de l’ampleur au cours de l’année électorale, mais preuve en est que les arrivées étrangères apportent une excitation et une diversité à la scène du restaurant de la ville qui a été très insuffisante jusqu’à maintenant. Voici où il fait bon manger à Paris, quand on est citoyen du monde…

Voici 16 endroits à essayer. Certains sont bon marché, certains horriblement coûteux., certains sont modernes, certains anciens. Mais la ville est en train de sursauter.

« C’est la meilleure salade de ma vie » : le jardin de légumes est servi à Kei.

Kei
Essayez une table à Kei. Le chef Kei Kobayashi a passé sept ans avec Alain Ducasse et maintenant il détient deux étoiles Michelin. Le restaurant est discret, le personnel attentif et amical, et la nourriture est un feu d’artifice. Le plat signature est épique: jardin de légumes croustillants, saumon fumé écossais, mousse de roquette, émulsion de citron, vinaigrette à la tomate et crumble à l’olive noire. C’est la meilleure salade de ma vie.

Clown Bar
Ce petit resto à côté d’un cirque près de Bastille est l’un des restaurants les plus populaires de Paris. La salle carrelée, avec une cuisine ouverte d’un côté, est conviviale, avec un service joyeusement informel. Les plats sont simples, pleins de saveurs et peu coûteux pour Paris. (Le veau avec un vinaigre de tosazu est à 12 euros). Et le chef est japonais.

L’Entrée des Artistes
Ce petit bar au coin dU Clown Bar est cool et amical. Il appartient à deux amis qui ont mélangé des cocktails de New York à Londres. Il est sombre et discret, et a gagné plusieurs sa réputation de meilleure bar. Il s’agit de la musique et de l’ambiance, autant que des boissons, même si elles sont spéciales. Il y a aussi de très bonnes collations.

L’Ambroisie
Ce restaurant trois étoiles Michelin est parmi les plus vénérés en France grâce à la cuisine classique du chef Bernard Pacaud. La salle à manger est belle, et l’Ambroisie serait un bon choix pour un dîner romantique. Il y a juste un petit problème: les prix. Les entrées coûtent entre 85 euros et 138 euros. Un repas pour trois s’élève à 688 euros sans les boissons.

Les huîtres au caviar sont servies à Divellec et L’Ambroisie.

Divellec
Ce restaurant de poisson de la rive droite est une institution et a un nouveau chef, Matheiu Pacaud, fils de Bernard à l’Ambroisie. Le restaurant est élégant, avec beaucoup de lumière. C’est une maison parfaite pour les chefs d’entreprise et les politiciens. Le service est aussi inattentif qu’un adolescent en train de texter, mais Divellec en vaut la peine pour un menu à 49 euros.

La Cave des Climats
Ce magasin de vins près de Divellec se concentre sur la Bourgogne, avec un service amical et informel. C’est un bel endroit pour passer l’après-midi ou le début de la soirée avant d’aller au restaurant Les Climats. Les propriétaires Carole Colin et Denis Jamet partagent leur enthousiasme, avec une large sélection de vins à des prix raisonnables, des dégustations et des collations.

Verjus
Ce restaurant déguisé dans le quartier du Palais-Royal est situé près d’un bar à vin discret. Verjus est si discret, Jay Z et Beyonce ont réussi à faire une fête dans une salle à l’étage. Il y a un petit menu dégustation saisonnier.

Ellsworth
Le chef Perkins et sa partenaire, Laura Adrian, possèdent également cette brasserie trompeusement décontractée près de Verjus. Le menu n’est pas divisé en entrées et en plats, il n’y a qu’un choix de plats tels que les sardines de Noirmoutier, les pommes de terre violettes, le citron Meyer et herbes (10 euros) ; le poulet frit, les cornichons, le chou, le babeurre (12 euros). C’est une nourriture délicieuse servie avec un sourire.

Le Bar Hemingway
Il est inutile de penser qu’un bar au Ritz est un joyau caché. Tout vous es présentés, y compris F. Scott Fitzgerald, Gary Cooper et Papa Hemingway lui-même. Mais vous devez chercher cet endroit, juste à l’arrière de l’hôtel, le style louche est génial.

The Hemingway Bar au Ritz.

Le Taxi Jaune
Ce petit resto dans le Marais ressemble à un bistrot de quartier. Le menu est noté à la craie sur un tableau noir, les plats sont simples, les prix sont bas et les vins sont abordables. Mais le propriétaire Otis Lebert a travaillé dans certaines des plus belles cuisines du monde et est un chef très talentueux qui a choisi de travailler simplement.

Rech
Ce restaurant de fruits de mer près de l’Arc de Triomphe retrace son histoire depuis 1925 et est entre les mains d’Alain Ducasse depuis 2007. C’est élégant et sans faille, avec des murs blancs et des délices de la mer. Tout est autour de l’ingrédient, sans gimmick pour vous distraire. Il y a un déjeuner à 44 euros, un dîner à 54 euros et un menu de 80 euros.

La Fermette Marbeuf 1900
Ce restaurant historique près des Champs-Elysées doit être l’un des plus beaux de Paris. La salle à manger Art Nouveau est magnifique. Le menu est traditionnel. Vous pourriez dire à l’ancienne, mais lorsque vous avez une cuisine française, avec tant de plats classiques, vous ne voulez pas de la modernité. Le menu au  déjeuner est de 34,90 euros pour trois plats.

Luz Verde
Une taqueria mexicaine ne sera certainement pas votre premier choix pour Paris, mais ce bar animé à Pigalle est génial et amical. La nourriture est meilleure que vous ne le pensez.

Balls
Ce nouveau restaurant dans le 11ème arrondissement est top. La foule est jeune, le service est amical et les prix sont bas. Le menu est simple, avec un choix de six boulettes de viande (bon, il y a du végétarien) et deux sauces pour 10 euros.

L’Etoile du Nord par Thierry Marx
Les brasseries de gare ne s’améliorent pas sauf cette nouvelle adresse du célèbre chef Thierry Marx. Ici, il propose des plats classiques tels que des frites et un steak à des prix abordables. Il serait difficile de penser à un meilleur endroit pour manger avant de sauter dans l’Eurostar.

Terminus Nord
Cette brasserie date de 1925 et mérite une visite pour la belle combinaison d’Art Nouveau et d’Art Deco. Mais il y a aussi des fruits de mer merveilleux. Commandez un plat avec une carafe de vin et vous êtes prêt à prendre n’importe quel train…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s