Les sublimes reflets de paysages de Murray Fredericks

Murray Fredericks prend des photos immersives représentant des horizons infinis et des paysages de rêve interrompus par un grand miroir carré.

La lueur apaisante de chaque photo dans sa série « Vanity », à voir à la Galerie Hamiltons de Londres jusqu’au 14 juin 2017, continue de faire vivre son projet « Salt », mais cette fois, un miroir est introduit dans chaque paysage, positionné sur le lac par Fredericks lui-même. « Plutôt que de réfléchir notre propre image, le miroir est positionné pour éloigner notre regard de nous-mêmes et se tourner vers l’environnement, nous encourageant à s’engager avec la lumière, la couleur et l’espace », explique le photographe.
Et c’est magnifique :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s