Les fidgets aident-ils à la concentration ou provoquent-ils tout le contraire ?

Les Fidgets sont très à la mode :  c’est une source d’amusement, un divertissement relaxant qui ne sert pas à grand chose… Mais ne sont-ils pas plus qu’un jouet bon marché ?

Certains experts disent que non. Malgré les demandes de commercialisation, il n’y a pas de recherche qui montre que ces toupies très populaires soient des outils thérapeutiques pour les personnes atteintes d’angoisse, d’autisme ou de déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH).

« Je sais qu’il y a beaucoup de jouets similaires … et il n’y a fondamentalement aucune preuve scientifique que ces choses fonctionnent d’une manière générale », a déclaré Scott Kollins, psychologue clinicien et professeur à l’Université Duke.

Cela ne signifie pas que ces jouets en plastiques à trois volets ne fournissent pas d’avantages réels, ou que les parents et les éducateurs ont tort quand ils disent que cela aide certains enfants à se concentrer en classe. Mais les détaillants peuvent jouer sur la vérité quand ils étiquettent ces dispositifs comme des traitements pour lutter contre les comportements agités ou fixer un peu l’attention en classe.

« Il est important pour les parents et les enseignants, qui travaillent avec des enfants souffrant deTDAH, de savoir qu’il existe des traitements très bien étudiés et documentés qui fonctionnent, il n’y a donc pas de gravité dans l’achat d’un jouet », si celui-ci a un bon effet.

Environ 11% des enfants américains âgés de 4 à 17 ans – soit 6,4 millions d’enfants – ont reçu un diagnostic de TDAH à partir de 2011, selon les Centers of Disease Control and Prevention.

Leurs parents recherchent souvent de l’aide au-delà du médicament typique, ce qui les rend plus vulnérables aux appels marketing qui placent ces jouets dans la catégorie des solutions évaluées et approuvées pour aider les élèves à se concentrer et à apprendre.

Satisfying GIFs - Find & Share on GIPHY

Un autre expert avait une vision également sceptique des spinners fous.

« L’utilisation d’un gadget semblable à un spinner est plus susceptible de servir de distraction qu’un avantage pour les personnes atteintes de TDAH », a déclaré Mark Rapport, psychologue clinicien de l’Université de Floride centrale qui a étudié les avantages du mouvement de l’attention chez les personnes atteintes de TDAH.

Pourtant, les parents et certains spécialistes du développement ont défendu qu’il est parfois souhaitable de concentrer l’attention de certains profils via ce jeu phénomène, même si les enseignants et les écoles les ont interdits en classe pour être trop perturbateurs. Les partisans soutiennent que, dans les bonnes circonstances, les spinners peuvent apaiser un étudiant anxieux ou calmer un esprit hyperactif.

« Ces petits gadgets devraient être appelés des outils de concentration, pas des jouets, et ils peuvent faire partie d’une stratégie réussie pour gérer les comportements agités si ils sont introduites comme une partie normale de la culture en classe », a déclaré Claire Heffron, une ergothérapeute pédiatrique à Cleveland.

Une étude menée en 2015 a révélé que les étudiants atteints de TDAH se sont mieux comportés lors d’un test d’attention informatisé. Les enfants sans TDAH, quant à eux, n’amélioraient pas leur score de test après avoir utilisé le spinner.

Il s’agit encore d’étudier les attitudes pour savoir s’ils font une différence et pour qui, a déclaré Schweitzer à la Poste.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s