Cette invention traduit les couleurs en odeurs

Une innovation qui rappelle les autocollants scratch-n-sniff d’antan, le bouquet est un « dispositif olfactif synthésique » qui transforme essentiellement les couleurs en odeurs. L’invention en forme de cône est un projet ECAL (de l’Ecole cantonale d’art de Lausanne en Suisse) d’Erika Marthins, Arthur Moscatelli, Pietro Alberti et Andrea Ramìrez Aburto. L’utilisateur pointe simplement le bouquet et l’appareil perçoit la couleur, puis envoie le parfum correspondant (souvent un mélange) à l’utilisateur. Pour en savoir plus, regardez leur vidéo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.