Cette installation met le soleil dans vos mains (comme une boule gonflable géante)

Attrapez le soleil.

Lorsqu’on lui a demandé ce qu’il se passe quand on regarde les gens interagir avec son projet d’art public SUN maintenant installé à Venise, en Italie, à travers les projets d’art de Venise, Philip Schütte commence par décrire « le moment ».

« Quand ils ont la balle, il y a toujours ce moment où ils se rendent compte qu’ils ont pris le soleil », dit l’artiste hollandais. « Cela parle à l’imagination de tout le monde – les enfants, les adultes, les adolescents, les préparateurs d’art, les conservateurs, ont tous un sourire sur leur visage ».

https://player.vimeo.com/video/206307408

La balle en question est une balle gonflable géante, le genre que vous pouvez ramasser dans une poubelle au supermarché, peint d’un blanc bleuâtre aveuglant. Il est positionné en face d’un grand écran affichant un ciel s’étendant sur l’eau, avec la lumière au début rouge-orange d’un lever de soleil. Lorsque les passants prennent la balle du sol, le soleil se lève, traçant le mouvement de l’objet physique sur l’écran. Dans une vidéo de l’ installation, quand il était à Rotterdam en février, vous pouvez voir les gens, encouragés par leur contrôle soudain du soleil, jouer avec leur nouveau pouvoir: le relever, le régler, le soulever jusqu’au midi et à rouler en va et vient le long de la ligne de l’horizon.

Schütte a commencé à travailler sur le projet après avoir vu les premiers stades de développement d’un jeu informatique qui a permis aux utilisateurs de voyager à travers un univers créé, grâce à un nombre infini de galaxies et de planètes. Voir les planètes à partir de différentes perspectives lui a donné l’idée de créer une vidéo avec le soleil en tant qu’objet 3D dans l’espace. En travaillant avec Random Studio, un studio d’arts interactifs à Amsterdam, Schütte a créé l’environnement de la vidéo à partir de rien, en utilisant  le Web, sans vidéo réelle. Il a ajouté un élément interactif en permettant au soleil de suivre le curseur.

[Photo: courtoisie Philip Schütte]

Mais rapidement Schütte et l’équipe voulaient voir plus gros, alors ils ont ajouté la boule gonflable comme proxy pour le soleil. L’installation montre le logiciel sur un écran gigantesque. Un capteur muni d’une caméra qui suit la balle, émet une lumière infrarouge, qui se reflète ensuite sur la surface de la balle pour permettre à la caméra de suivre ses mouvements.Après le 25 juin, le soleil se rendra à Amsterdam pour être installé à la galerie  W193, une expérience qu’on aimerait bien vivre…

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.