Un pilote aérien a conçu cette lampe inspirée de l’aérospatial

La pièce en laiton et en marbre cache un secret brillant.

Avant que Ilia Sergeevich Potemine soit un designer d’éclairage, il était pilote de ligne. Mais comme le montre un de ses modèles récents, il a toujours eu la tête dans les nuages. La lampe ISP qu’il a créée pour le fabricant français DCW Éditions affronte légèrement l’assemblage d’un avion.

Conçue à contre-courant des artefacts formatés qui encombrent l’époque, la lampe de Potemine est un flambeau de haut vol qu’on imagine bâton de relais entre initiés et esprits éclairés. Évoquant à la fois un Nautilus, un HAL, une arche de la lumière, la lampe ISP est déjà une mythologie, un fiat-lux dépouillé à dessein du corpus lampesque orthodoxe.

Plus d’ampoule(s). Encore moins d’interrupteur. Mécanique, machinerie, contacts, LEDS : sa mise-au-point technique aura mobilisé un ingénieur à plein-temps, dix-huit mois durant. Il y aura toujours un moteur sous un capot. Celui de la lampe ISP est un fuselage. L’aviation, toujours. S’intéresser à son contenu, c’est entrer dans une dimension inédite de la lumière. Une lumière-kryptonite qu’on extrait à main nue de sa gangue de laiton, qu’on pilote à 360°, et qu’on réencapsule quand elle ne sert plus. Mise-à-feu, extinction des feux: jamais personne aura poussé la maîtrise de la lumière comme Potemine. En deux mouvements, le rêve de science-fiction devient une réalité palpable et quotidienne. Prise-en-main physique et mystique du geste: tel un silex du XXIème siècle sur rampe de marbre, la lampe ISP se pose en véritable faisceau spatial.

À première vue, la lampe ressemble à une capsule en laiton nichée sur un socle en marbre. Mais un cylindre LED incandescent glisse le long de la capsule. Comme le fuselage d’un avion, la coque métallique de la lampe protège son contenu. Pour l’éteindre, il suffit de le repousser. C’est une vanité délicieusement simple qui ajoute une petite surprise à l’acte simple de basculer sur une lampe.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.