Le dernier numéro du New York Times est tout en bande dessinée

Bien que le numéro du New York Times Magazine à New York soit une occurrence régulière et annuelle, la façon dont les éditeurs l’ont fait cette année est une nouveauté. Le roman graphique peut être un genre établi, mais une revue graphique, essentiellement celle en laquelle le Times s’est transformé pour l’occasion, est un territoire moins familier.

La partie principale du magazine est composée de 11 bandes dessinées inspirées des 12 histoires préférées de la section Métro. L’introduction expliquant la décision de transformer les histoires en bandes dessinées est elle-même sous forme de comics. En fait, tout dans le magazine, de la lettre de l’éditeur de Jake Silverstein aux mots croisés, on été dessinés à la main.

 

Chaque dessin a été créé par un artiste différent, créant une histoire agréable, riche en couleurs et en styles (Tillie Walden pour Twin Flames, aux visages expressifs de The Birdman of Queens de Andrew Rae, etc). Chaque bande dessinée vient avec un lien vers l’histoire originale qui l’a inspirée.

Vous pouvez consulter la version numérique du magazine ici. La question de l’impression sera terminée dimanche. La couverture, si vous vous demandez, a été faite par Bill Bragg, et un pan de son histoire, intitulé The Window Gazers, avec des paysages urbains merveilleusement détaillés, et une grande fin…

Pour plus de détails, consultez l’interview de Silverstein sur le magazine dans It’s Nice That.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s