Des artistes ont transformé les déchets électroniques en Mandalas fleuris

Les artistes lituaniens Agnė Gintalaitė et Rimas Valeikis disposent de vieux téléphones, ordinateurs portables, jouets électroniques par couleur, pour sensibiliser à la nécessité de recycler.

Les anciens ordinateurs, téléphones, chargeurs et autres appareils sont rangés dans nos armoires et garages, négligés pendant une période, des années, avant de finalement à la poubelle. Mais, lorsque vous le faites, ils se retrouveront probablement dans les décharges et les incinérateurs, ce qui est évidemment une très mauvaise nouvelle pour l’environnement, même si cela vous encombre moins .

Au lieu d’être jeté, ce gaspillage électronique est utilisé pour créer des mandalas fleuris dans une série de pièces par les artistes lituaniens Agnė Gintalaitė et Rimas Valeikis, conçus pour coïncider avec la Journée mondiale de l’environnement.

Le projet a été commandé par l’Association des distributeurs électroniques (EPA) à Vilnius, en Lituanie, pour souligner la nécessité de recycler des produits électroniques. Le projet se compose de dix mandalas dont les modèles kaléidoscopiques sont créés à partir de batteries réutilisées, de fils électriques, d’ampoules, de microchips, d’ordinateurs portables, de téléviseurs, d’aspirateurs, de jouets électroniques, de lecteurs de musique, de téléphones et plus encore.

« Plantes centrées, fleurs, ondulations créées par des gouttes de pluie – c’est une sorte de mandala, ce qui est naturel dans la nature », explique Gintalaitė. « Les gens sont entourés par la technologie moderne, de sorte que ces dispositifs électroniques mis en forme de pétales de mandala, devraient créer une connexion. Nous voulions qu’ils soient esthétiquement agréables, pour les considérer comme une sorte de thérapie et que tout en examinant les détails -vous devriez sentir le désir de chercher et de trouver à la fois des détails intéressants et des questions avec des réponses.

Les déchets électroniques ont été fournis par une entreprise locale de recyclage, avec l’idée de sensibiliser le public aux images et de rendre les gens plus prudents lorsqu’ils rejettent leurs anciens articles électroniques. Ou bien, ou peut-être cela pourrait inciter les gens à utiliser leurs anciens produits électroniques pour faire de l’art. C’est toujours mieux que de les jeter dans une décharge.

« Un tas de déchets est intrusif, mais le contact humain: trier les ordures, l’organiser selon les couleurs et les formes, créer un nouvel objet esthétique », note Gintalaitė. « Tout comme la laideur devient belle, en triant et en recyclant les déchets électroniques, nous créons quelque chose de qualitativement nouveau. La nouvelle réalité des objets inutiles de déchets électroniques est créée et cet objet esthétique symbolise une nouvelle catégorie morale. Le mandala devient alors un rappel que nous devons agir de manière responsable Et trier correctement les déchets.  »

Les images sont exposées jusqu’au 16 juin 2017 à l’Université technique de Vilnius Gediminas, le Hall of Architecture, au 4ème étage. Découvrez plus de choses de Agnė Gintalaitė sur son site . Et voir plus de Rimas Valeikis sur son site .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s