Comment faire connaissance avec quelqu’un : 53 bonnes questions à poser

Apprendre à connaître quelqu’un peut être un processus intimidant. Votre langage corporel, vos questions et vos réponses dans les premiers moments forment une impression qui peut ou non être à votre avantage à long terme. Vos compétences pour connaître les personnes avec succès auront une incidence directe sur les résultats des entretiens  d’emploi, des dates et des réunions importantes avec les clients.
Les meilleures conversations sont comme une rivière – elles s’écoulent, même si il y a quelques bosses et des virages en cours de route. Il faut de la pratique et de la finesse pour conduire une conversation équilibrée qui se déplace naturellement, et avoir de bonnes questions cachées dans votre sac peut vous aider à naviguer dans les sujets complexes et ne pas seulement se contenter de petites conversations superficielles. Après tout, les petites discussions, si nécessaire dans de nombreuses situations, ne vous aideront pas à connaître quelqu’un vraiment. D’où ce bonnes approches pour toujours avoir quelque chose à se dire quand on se revoit…

L'art de la conversation - ce n'est pas seulement pour vous

L’art de la conversation – il ne s’agit pas seulement de vous, il s’agit d’apprendre à connaître l’autre personne. (vous savez ce qui fait qu’on est un con ou pas ?)

Dans ce guide, nous partagerons 53 grandes questions que vous pouvez demander à quelqu’un pour mieux le connaître. Poser des questions permet de montre que l’autre vous intéresse en tant que personne. Elles sont conçues pour aider à dessiner et à introduire des sujets de conversation significatifs, plutôt que superficiels.

Beaucoup de ces questions sont trompeusement révélatrices, telles que « qui hanterais-tu si tu étais un fantôme? » Cela peut sembler inoffensif, mais cette question pourrait révéler si votre partenaire de conversation a une tendance sentimentale ou vengeuse, par exemple. La meilleure partie c’est qu’une seule de ces questions peut ouvrir et transporter une conversation intéressante qui vous permettra de mieux connaître un nouveau contact au-delà petites conversations quotidiennes.

 

Gui Bo chez Pitti Uomo

La conversation est une forme d’art (L’Art de la conversation)

Apprendre à connaître quelqu’un avec une question : à faire et ne pas faire

  • Ne pas avoir peur de la vulnérabilité (et par là, nous entendons l’état d’être exposé à la possibilité du préjudice). Si vous ne voulez pas ouvrir et afficher un peu de vulnérabilité, une conversation peut se faire décalée ou fausse. Vous devez donner un peu pour obtenir un certain retour, et la qualité de l’apprentissage – vos questions dépendent presque toujours d’un certain degré de vulnérabilité.
  • Pas de gêne dans des questions plus profondes. Commencez par les questions légères pour aller vers des questions « plus profondes » pour passer de petites conversations à des conversations réelles.
  • Il faut comprendre le contexte de votre conversation. Les questions appropriées pour une entretien ou dans un cadre professionnel peuvent sembler trop agressives lors d’une date.
  • Donner à l’autre un peu de temps pour se mettre à l’aise. Beaucoup de gens se sentent mal à l’aise de parler avec de nouvelles personnes au début, il est donc préférable de leur laisser un peu de temps pour se détendre et tomber dans des modèles de conversation plus naturels.
  • Ne pas se battre si la conversation de l’autre ne fait pas le poids dans vos ouvertures. Faites le maximum et continuez à poser des questions si la situation l’exige – vous êtes assis à côté de votre chef narcissique lors d’un dîner d’affaires ou vous devez passer un entretien avec un client.
  • N’écouter attentivement les réponses que de vos questions. Utilisez les questions de suivi pour inviter à creuser plus profondément (Vraiment? Pourquoi est-ce? Qu’est-ce que cela donne comme sentiment ?) Une fois que vous avez atteint un sujet qui semble intéressant.
  • N’UTILISEZ PAS ces questions comme base de votre conversation. Utilisez-les pour changer de sujet dans des moments gênants lorsqu’il y a un blanc.
  • Il faut être préparé à des réponses inattendues à de nombreuses questions. Après tout, vous ne connaissez pas encore l’autre !
  • Posez des questions ouvertes : évitez Oui / non et les questions qui amènent des réponses en un seul mot (tacos ou burritos?) Tout ce la ne vous donnera pas beaucoup de matériel significatif pour engager une véritable conversation.
  • NE PAS oublier de penser à vos propres réponses à ces questions. L’attente de la conversation est habituellement que vous seriez prêt à répondre à la même question en retour.

Sven Raphael portant des gants de conduite Fort Belvedere

Les passe-temps et les intérêts personnels sont des sujets de conversation initiaux faciles.

53 Excellentes questions : un savoir-faire

Avant de plonger dans la liste, il est important de noter que toutes les questions de conversation ne sont pas identiques. Les questions au début d’une conversation doivent être neutres et relativement faciles à répondre afin que vous puissiez établir un confort de base. On commence à jouer avec des sujets de discussion typiquement légers comme le travail, la famille, le divertissement ou les intérêts personnels, ce qui permet une transition idéale vers des questions plus approfondies plus tard.

Questions de démarrage

  1. Que faites-vous lorsque vous ne travaillez pas?
  2. Avez-vous choisi votre profession ou vous a-t-elle choisi ?
  3. Que feriez-vous si vous gagniez à la loterie ?
  4. Quelle est votre meilleur truc pour vous détendre?
  5. Quel est votre livre préféré ?
  6. Qu’est-ce qui vous fait le plus rire ?
  7. Quelles sont vous vacances préférées?
  8. Quel était le dernier livre que vous avez lu / film que vous avez vu?
  9. Quelles sont vos émissions de télévision préférées?
  10. Quelle est la chose que vous avez apprécié une fois l’avoir essayée mais que vous ne ferez plus jamais ?
  11. Lorsque les gens viennent à vous pour obtenir votre aide, ils vous demandent quoi ?
  12. Quel groupe ou quelle musique vous écoutez quand vous avez envie de vous évader ?
  13. Qu’est ce que vous aimez faire depuis toujours ?
  14. Sur quoi avez-vous émis une opinion tranchée récemment ?
  15. Qu’est-ce qui vous intéresse en ce moment et que la plupart des gens n’ont pas entendu parler?
  16. Qu’est-ce que vous pensez que tout le monde devrait faire au moins une fois dans leur vie?
  17. Y-a-t-il des modes en ce moment dont vous ne comprenez pas le but?
  18. Où est l’endroit le plus intéressant où vous avez été?
  19. Quelle est la chose la plus incroyable qui vous soit arrivée?
  20. Quel est votre plus « grand animal de compagnie » dans la technologie moderne?
  21. Après quoi avez couru sans jamais l’obtenir ?
  22. Quelles sont les coutumes sociales que vous souhaiteriez simplement voir disparaître?
  23. Quelles sont les choses bizarres que font les gens d’où vous venez ?
  24. Qui hanteriez-vous si vous étiez un fantôme ?

Non, ces questions ne sont pas plus bizarres que cela : peut-être que vous tutoierez la personne, peut-être qu’une seule de ces questions suffira pour en poser d’autres dans le même sujet, etc.

Les questions approfondies

Maintenant, pour les questions plus profondes. Chacun est conçu pour aller au-delà des apparences et encourager une conversation plus révélatrice et réelle. En fait, on  pourrait être mal à l’aise de poser certaines de ces questions, mais finalement, l’objectif de connaître quelqu’un sur un niveau plus profond implique de vous mettre aussi dans une position plus vulnérable, surtout si l’autre vous renvoie la même question. C’est un compromis valable.

  1. Qu’est-ce qui vous fait sortir du lit tous les jours?  Bien que quelqu’un avec un sens de l’humour sarcastique puisse dire « le réveil », cette question vise à révéler les motivations profondes d’une personne dans la vie.
  2. Qu’apporte-t-on dans une amitié? Il s’agit d’un suivi facile et plus approfondi de toute mention d’un ami. Cela devrait également révéler ce que votre partenaire de conversation aime chez quelqu’un avec qui il a choisis de créer un lien social, par opposition à celui avec lequel ils doivent, par obligation, sociabiliser.
  3. Que dites-vous le plus souvent dans la vie: oui ou non? Cette question montrera à quel point la personne est consciente de ce que les autres personnes lui demandent. Est-ce qu’ils sont push-over ou le contraire, et veulent-ils la changer?
  4. Qu’en est-il de votre liste de d’objectifs personnels (ces choses à faire absolument avant de mourir) ? C’est une question facile qui creuse plus profondément les motivations et les objectifs d’une personne que ce que vous pourriez imaginer. C’est généralement une excellente question pour proposer un terrain d’entente et de nombreuses nouvelles orientations que peut prendre la conversation.
  5. Que dirais-tu à l’adolescent que tu étais si tu pouvais remonter dans le temps ? Nous commettons tous des erreurs et avons des défis dans notre jeunesse, et beaucoup de gens portent encore ces cicatrices (ou combattent les mêmes démons) dans leur vie adulte. Cette question nécessite plus de vulnérabilité que la plupart, et cela aide à réfléchir à votre propre réponse.
  6. Quelle est la partie la plus difficile à propos de l’éducation des enfants? Pour les parents, les enfants sont un choix facile pour un sujet de conversation, et la pression pour être le parent « parfait » aux yeux des autres peut pousser de nombreux parents à éviter les conversations significatives sur la difficulté d’être parent. Donner aux parents une ouverture pour discuter de la multitude de défis de l’éducation des enfants peut être un moyen bienvenu d’approfondir une conversation et de connaître une personne à travers ses luttes quotidiennes.
  7. Que souhaiteriez-vous de différent pour le parent moderne ? Encore une fois, les attentes des parents modernes peuvent être écrasantes, et tout parent a certainement une opinion (ou 12) sur ce qu’ils trouvent de plus redoutable de la parentalité.
  8. Qu’est-ce qui vous blesse ou vous choque ? Cette question générale est très ouverte, et donc un peu moins intimidante à demander. L’autre peut choisir à quel point il aimerait approfondir le sujet. La question peut facilement être modifiée pour être plus précise, ce que vous voudriez peut-être faire si vous êtes dans une situation où la réponse pourrait impliquer des sujets controversés. Si vous le permettez, soyez prêt à parler de choses qui passionnent l’autre, comme la politique ou un passe-temps excentrique.
  9. Quelle erreur continuez-vous à répéter ? Les questions sur l’échec sont quelques-unes des plus révélatrices dans l’absolu et parleront beaucoup du caractère du type de personne à qui vous parlez.
  10. Qu’avez-vous créé et dont vous êtes le plus fier ? La plupart des gens sont disposés à parler de leurs réalisations et cette question aidera à décrire ce dont les gens sont fiers dans leur vie.
  11. Quelle est la meilleure chose que vous ayez reçue de vos parents? Pour clarifier, cela pourrait signifier un cadeau, un trait de caractère ou une leçon de vie importante. Cette question révélera souvent la nature de la relation et de l’intimité avec ses parents et la façon dont il considère son enfance rétrospectivement.
  12. Quelle responsabilité voudriez-vous avoir que vous n’avez pas? Cette question est un moyen rapide de découvrir ce que les gens estiment être en charges inutiles dans leur vie, cela peut aller d’une ambition ou d’un rêve (changements de travail) à un regret (j’aurais aimé ne pas me marier si jeune). Enfin, ils peuvent parler de la façon dont les gens abordent leurs responsabilités dans la vie – sont-ils des victimes impuissantes ou sont-ils conscients des choix qu’ils font?
  13. Quelle est la meilleure et la plus mauvaise façon de vieillir ? Le vieillissement peut être un sujet douloureux pour beaucoup de gens, et le passage du temps peut provoquer des réflexions sur les occasions manquées, la reconnaissance et les espoirs pour l’avenir.
  14. Quelle rencontre a changé votre vie pour toujours ? La plupart des gens ont connu une rencontre chanceuse dans leur vie, et cette question mène souvent à des histoires de vie drôles, sentimentales ou significatives.
  15. Que regrettez-vous de ne pas faire? Le regret peut être un sentiment très puissant, et il a tendance à être universel. La plupart des gens n’aurait pas de problème avec une réponse (ou plusieurs) à cette question, mais étant donné qu’elle est de nature négative, il est judicieux de l’équilibrer avec une question positive avant ou après.
  16. Croyez-vous aux secondes chances ? Cette question potentiellement sensible est un bon suivi dans une conversation sur les interactions ou les relations difficiles. Cela témoigne de la volonté de chacun de se voir offrir une seconde chance dans sa propre vie tout en trouvant la capacité de pardonner aux autres pour leurs transgressions.
  17. Voulez-vous prendre votre retraite pour vivre ou vivre pour prendre votre retraite ?  Il peut être intéressant de découvrir qui croit que tout le plaisir – les voyages, les passe-temps, etc. – doivent attendre la retraite, tandis que d’autres sont déterminés à vivre bien, quel que soit leur statut d’emploi.
  18. Quelles sont les choses que vous souhaitez pouvoir annuler? Tout le monde a de mauvaises habitudes, n’est-ce pas? La question subtile pour connaître vices, péchés et travers…
  19. Qu’est-ce que vous souhaitez que votre cerveau sache mieux faire? Cela donne aux gens un moyen plus facile de partager leurs faiblesses car la question utilise délibérément « votre cerveau » au lieu de « vous ». Ce petit degré de séparation contribue à réduire la sensibilité de la question sans se séparer du sujet lui-même.
  20. Avec quoi ou avec qui ne pourriez-vous pas vivre ? Cette question frappe directement le cœur et les valeurs, sinon la personne de leur vie, et ils ajoutent habituellement pourquoi. Sinon, demandez !
  21. Quand vous sentez-vous le plus confiant ? La réponse à cette question peut aller dans de nombreuses directions intéressantes, sans doute dans un cadre et un contexte spécifique.
  22. Si une boule de cristal pourrait vous dire quelque chose sur votre avenir, que souhaiteriez-vous savoir ? Vous pouvez poser cette question en conjonction avec la numéro 25.
  23. Si vous pouviez modifier une décision personnelle de votre passé, quelle serait-elle ? Contrairement à la numéro 15, cette question révèle comment les gens se sentent au sujet des actions passées qu’ils ont faites.
  24. Dans quel but travaillez-vous maintenant ? Même tout le monde n’a pas de sessions élaborées de planification annuelle des objectifs, chacun a un but. Cette question ouverte vous confère une grande souplesse quant à la manière dont ils répondent, ce qui facilite la demande.
  25. Qu’est-ce qui vous effraie au sujet de l’avenir ? Tout le monde a des peurs, et c’est un moyen intéressant de réduire la question et de trouver un terrain d’entente.
  26. À quand remonte la dernière fois que vous avez pleuré ? Sans doute, une question très personnelle et le choix du bon moment pour demander peut être difficile. Cependant, elle frappe directement le cœur, en suggérant la douleur ou la frustration la plus profonde de l’autre personne.
  27. Croyez-vous que les gens sont au objets du destin ou sujets et qu’ils peuvent le créer eux-mêmes ?
  28. Qui est-ce qu’il vous manque dans votre vie ? Les décès ou les départs de proches parents et amis peuvent avoir un impact durable sur la vie affective d’une personne, et comme l’expérience est assez universelle, elle peut être un bon moyen de trouver un terrain d’entente avec une nouvelle connaissance.
  29. Quelle question voulez-vous toujours demander aux gens mais que vous n’osez jamais demander ? Les normes sociales peuvent être puissantes, mais elles peuvent aussi contourner une conversation du fait d’être « polie ». Cette question peut aider à révéler les frustrations des autres personnes avec les normes sociales et ouvrir la porte à discuter d’un tabou mais de sujets intéressants.

Conclusion

Apprendre à connaître quelqu’un est un effort, et ces questions vous offrent un moyen simple de creuser plus profondément, plus rapidement.

Deux raisons pour cet article : est-ce de questions que vous aimeriez que l’on vous pose ? Et êtes-vous en mesure de répondre à toutes pour y avoir déjà réfléchis.
Mais est-ce qu’il y a des questions (et des réponses) que vous n’avez pas de vos relations actuelles ?

Aujourd’hui qu’en est-il des relations, mais qu’en est-il du constat de vous-mêmes ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s