Quand l’archéologie rencontre… 30 ans de graffitis

Voici ce qu’il se passe quand vous enlevez les couches de peinture d’un mur recouvert par les graffitis depuis 30 ans, dévoilant les oeuvres successives des artistes et des vandales.

Entre graffiti et archéologie, une excellente expérience réalisée par PaulDeGraaf sur un mur du Doornroosje, un lieu alternatif situé dans la ville de Nijmegen aux Pays-Bas. Il s’est également amusé à créer une échelle de temps incluant les évènements majeurs survenus en même temps que ces graffitis. J’adore.

Publicités

Une réflexion sur “Quand l’archéologie rencontre… 30 ans de graffitis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s