Innopolis, partie pour être la Sillicon Valley russe

Les technologies de l’information et des communications (ICT) continuent d’être l’un des secteurs les plus progressifs et les plus importants de l’économie mondiale. Et la Russie fait bien partie de cette tendance.

Des domaines tels que l’internet mobile, les paiements électroniques, la robotique et l’intelligence artificielle, les technologies du cloud fascinent les consommateurs et les développeurs, devenant de moins en moins de la science-fiction et plus de savoir-faire.

Le secteur desI CT en Russie est déjà grand et continue de croître. Par exemple, la Russie est leader en Europe en termes de nombre d’internautes (environ 70 millions en 2014). Le marché russe des produits et services informatiques a été évalué à environ 23 milliards de dollars en 2013.

La scène Internet russe est encore mûre pour une expansion accrue. En accordant la réussite mondiale de nombreuses entreprises informatiques russes, telles que Yandex, Mail.ru, OZON, Vkontakte, Kaspersky, le marché russe est un endroit attrayant pour faire des affaires pour des entreprises internationales. La qualité du travail est un facteur crucial. Selon Frost & Sullivan, la Russie est un leader mondial en nombre de chercheurs, de développeurs, de scientifiques et d’ingénieurs par habitant, loin devant l’Inde et la Chine. Nous avons besoin de créer des conditions favorables pour que les experts locaux et les entreprises internationales puissent prospérer.

Le gouvernement russe comprend et appuie fortement ce travail. Dans le cadre de la Stratégie de développement à long terme initié en 2008, les programmes de stimulation des ITC continuent d’être un domaine prioritaire. De nombreuses villes russes offrent déjà un environnement attrayant avec des infrastructures développées et des opportunités pour les entreprises nationales et internationales. L’une d’entre elle est, bien sûr, Moscou, un important centre national à plusieurs égards, du nombre d’universités à la couverture Wi-fi, à la concentration d’investissements pour le projet innovant Skolkovo.

Dans le même temps, le développement régional actif ne doit pas être négligé ni sous-estimé. Historiquement, les ressources scientifiques et informatiques ont été dispersées dans ce vaste pays, de Murmansk à Vladivostok, créant ainsi un certain nombre de centres importants. Mais il n’y avait jamais de véritable capital informatique, comme Cambridge ou Bangalore.

Maintenant, il pourrait y avoir juste le candidat. Situé dans un endroit pittoresque sur la grande rivière de la Volga, à 1,5 heure de vol de Moscou ou à 30 minutes en voiture de la capitale du Kazakhstan, Innopolis est la première ville de l’histoire moderne russe à se construire complètement à partir de zéro. Une nouvelle ville sur la carte du monde, où les meilleures solutions innovantes sont développées, commercialisées et utilisées.

Il y a quelques jours, j’ai discuté de l’avenir d’Innopolis avec son directeur général Igor Nosov aux projets impressionnants. Il semble que le choix du Tatarstan n’est pas accidentel. C’est l’un des plus grands centres économiques, industriels, scientifiques et culturels en Russie, qui a été l’une des meilleures régions pour faire des affaires, connue pour l’excellente qualité de l’enseignement supérieur et de l’environnement scientifique, avec l’une des zones économiques spéciales les plus efficaces en Russie ( « Alabuga« ).

Innopolis a été officiellement lancée en 2012, lorsque le Premier ministre Dmitry Medvedev a posé une capsule avec un message aux futurs résidents sur le site. En seulement deux ans, un travail énorme de conception et de construction de nouvelles infrastructures de la ville et des bâtiments principaux est quasiment terminé. La ville intelligente est dotée d’un écosystème innovant unique, y compris une zone économique spéciale, une université (la Russie spécialisée exclusivement en informatique et technologies de l’information), une gamme complète d’infrastructures sociales, commerciales et de logements (écoles, jardins d’enfants, hôpitaux, centres commerciaux, restaurants, immeubles d’appartements, maisons de ville et chalets).

Innopolis Kazan est censée accueillir une population très variée: spécialistes des technologies de l’information, ingénieurs et leurs familles, étudiants, salariés des centres commerciaux, des secteurs tertiaire et récréatif. Le chantier de la ville occupe une superficie de 1.200 hectares.

La ville accueillera d’abord environ 20.000 spécialistes en hautes technologies. La première des trois étapes du chantier débouchera à la création d’un technoparc de 200.000 m² d’ici 2014. Cet édifice en forme d’anneau rappellera un stade de football. Un square avec un restaurant se trouveront au cœur de cet anneau.

Ensemble, cela constituera un environnement idéal pour le développement réussi de projets innovants.

Pour les sociétés résidentes, Innopolis offre un certain nombre d’avantages, tels que des taux d’imposition spéciaux, des conditions favorables au bail foncier, les connexions aux réseaux d’ingénierie, les barrières administratives faibles, l’accès à des spécialistes hautement qualifiés et l’infrastructure commerciale de classe mondiale.

Innopolis, une nouvelle fenêtre prometteuse pour l’industrie animée de haute technologie de la Russie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s