Nous devons créer plus que nous consommons

Parce que sinon, vivons-nous vraiment ?

Etre optimiste.

Croire au pouvoir brut de presque tous ceux qu’on rencontre. C’est là. Il n’attend que d’être réveillé, découvert, redécouvert, tiré pour un autre.

Mais pratiquement parlant, comment faire cela?

La vie moderne d’aujourd’hui implique une boucle sans fin pour attirer notre attention sur des facteurs externes.

C’est conçu par les sociétés et les démagogues et les célébrités et les machines qui fabriquent des célébrités.

C’est conçu de cette façon, car lorsque vous êtes pris dans une boucle de rétroaction, lorsque vous êtes pris dans un cycle constant existant et consommant pour vous réconforter, vous êtes apaisé. Et vous êtes monétisé.

Mais que se passe-t-il si vous concentrez votre attention sur le changement du monde un peu plus que sur sa consommation ?

Il y a cinq façons pratiques de réengager son propre pouvoir et de cesser de vivre par et pour la télécommande et le clic. 5 façons de créer au lieu de consommer. Agir au lieu de réagir.

Cessez d’être en pilote automatique (en voiture, en faisant votre café à la machine, etc). Ne plus rester passif de la technologie et du monde qui nous sollicite tout le temps. Commençons à chercher comment nous influençons le monde qui nous entoure, à l’affecter par ce que nous sommes, en étant actif, force de proposition de nous-mêmes.

Nous devons créer autant voire plus que ce que nous consommons. Voilà comment vivre une vie heureuse, mais c’est aussi comment vivre une vie qui réalise.

Publicités

3 commentaires sur “Nous devons créer plus que nous consommons

  1. malheureusement il arrive un moment où confronté à la triste réalité on n’attend plus rien du quotidien tant sur le plan professionnel que personnel, chaque jour qui passe étant un jour de plus triste et moche, sans espoir et sans but.
    merci toutefois pour ces articles diversifiés qui meublent de biens longues soirées.

    J'aime

    1. C est notre lot à tous de vivre, realiser que la vie est rude et frivole, et qu’ il faut la remplir avec la conviction que nous approchons du bonheur, histoire de tourner le dos à la mort qui se rapproche chaque jour.
      Je trouve dommage qu’ en sachant cela, nous n osons pas avoir plus d audace à vivre nos rêves, nos envies, nos caprices et une douce folie.
      Demain osez quelque chose de dingue 🙂

      J'aime

      1. j’aurais aimé avoir des voitures de sport à foison, un bateau genre scarab 38KV, une compagne comme Karen Mulder ou elle macpherson , malheureusement je ne suis ni joueur de foot ni Georges Clooney….
        j’ai eu cette époque de « folie » automobile (un peu plus modeste mais aussi intense), mais malheureusement le goût s’est émoussé, et pour l’aspect relationnel, c’est plutôt Waterloo.
        je n’ai pas sû /pû trouver qq correspondant à mes recherches (blonde, 1m70, cultivée et racée avec un brin de douce folie) qui me comprenne et m’accepte comme je suis. tant pis, c’est la vie.
        je ne fais jamais les choses par dépit, quelles qu’elles soient, mais par choix ou je m’abstiens….
        c’est donc sans envie particulière que je laisse désormais les jours s’écouler en attendant le clap de fin.

        embrasser une inconnue dans la rue, au risque de prendre une méga baffe ? 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s