Ce photographe a passé 6 mois en voyage seul pour photographier les populations autochtones de Sibérie

Au cours des neuf dernières années, le photographe Alexander Khimushin parcourt le monde en visitant 84 pays différents. Il y a trois ans, inspiré par l’idée de documenter des cultures éloignées qui disparaissent lentement en raison de la mondialisation, il a commencé son projet The World in Faces. Cherchant de petits groupes de minorités ethniques à travers le monde, Khimushin lance des portraits incroyables qui honorent et immortalisent leur culture.

Au cours des 6 derniers mois, Khimushin s’est plongé dans le paysage sibérien, parcourant 24 140 km seul au volant d’un SUV pour retracer et photographier la culture indigène de cette terre gelée. En partant des rives du lac Baïkal jusqu’à la côte de la mer du Japon, il a visité diverses tribus appartenant à des minorités ethniques, dont la population compte jusqu’à plusieurs dizaines de personnes.

La Russie reconnaît 40 ressortissants indigènes différents vivant en Sibérie, qui vont de Evenki, dont la population est étalée à différents endroits à des milliers de kilomètres de distance, à Tazy presque éteint, que Khimushin croit avoir photographié pour la première fois. Khimushin note que la plupart des estimations officielles de la population sont éteintes, tendant à s’égarer plus haut que la réalité. Face à des températures difficiles et à la diminution des populations, le photographe australien saisit la fierté que ces personnes ont de leurs cultures uniques.

The World in Faces, en Sibérie,  est une continuation de la mission du photographe Alexander Khimushin pour documenter les cultures éloignées dans le monde entier.

Il s’agit de 40 peuples indigènes différents vivant en Sibérie, tous avec des populations de moins de 50 000 habitants et plusieurs avec seulement quelques dizaines de personnes.

Le photographe australien s’est rendu en Sibérie seul, en parcourant des milliers de km en voiture pour visiter ces populations autochtones.

Alexander Khimushin – Le monde des visages: Site Web | Facebook | Instagram

Publicités

Un commentaire sur “Ce photographe a passé 6 mois en voyage seul pour photographier les populations autochtones de Sibérie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s