Un étudiant au Collège royal d’art a voulu créer un moyen plus tangible de représenter l’expérience multi-sensorielle fournie par la musique en créant des pods portables qui vibre dans votre peau.

L’artiste, Marie Tricaud, a créé de petites capsules en plastique qui peuvent être fixées à meme la peau et vibrer en réponse à la musique en live. Le projet incarne le dynamisme et l’excitation de la musique électronique et présente une forme hexagonale audacieuse avec des couleurs vives décorant le périmètre des pods.

Selon l’artiste, ces objets portables sont moins sur la traduction d’une mélodie en vibrations, et plus sur l’exploration du « sens du toucher longtemps négligé ». Le pod portable peut être connecté n’importe quelle partie du corps, chaque pièce offrant un stimuli et un niveau d’intensité différents.

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.