Un anonyme reconstruit une bibliothèque du Mossoul qui a été détruite par ISIS

Les centres d’éducation sont souvent les premiers endroits détruits par la guerre, il n’est donc pas surprenant que lorsque ISIS a pris le contrôle de Mossoul, en Irak, et a déclaré son califat en 2014, l’université de Mossoul, très respectée, a été rapidement ciblée. Fondée en 1967, la bibliothèque de l’université contenait 200 000 volumes, dont la plupart ont été détruits lorsque ISIS a brûlé la structure.

Avant cela, ils utilisaient la bibliothèque comme lieu de rassemblement, pour les professeurs de l’université et les obliger à réécrire les manuels pour un nouveau système éducatif sous le califat. Et maintenant que le Premier ministre irakien a déclaré la fin du califat, le blogueur anonyme Mosul Eye poursuit sa croisade pour reconstruire la collection de la bibliothèque.

Le blogueur, qui cache son identité pour se protéger et sa famille, a fui Mossoul en 2016, mais a continué à chroniquer la vie dans la ville sous ISIS. Le diplômé de l’Université de Mossoul travaillait à l’université quand la ville est tombée, et la bibliothèque a un sens spécial pour lui. « Chaque fois que j’étais à l’université, je passais la plupart du temps à la bibliothèque », a-t-il déclaré . « Lorsque je n’aimais pas les cours de mes professeurs, je suis souvent allé à la bibliothèque pour faire des recherches et pour étudier les livres de ma propre initiative ».

Dans le but de reconstruire, il demande à la communauté internationale de faire un don de livres dans toutes les langues. « Parce que la reconstruction des bibliothèques et la récupération des livres est l’une des formes les plus importantes de reconstruction de Mossoul civilement, nous lançons cette campagne internationale pour collecter des livres et tous les types de produits imprimés (magazines, périodiques, journaux, références, archives etc) dans toutes les disciplines du savoir et de la science « , explique-t-il sur son site web.

Et bientôt, les dons ont commencé à abonder, tant en Irak qu’à l’étranger. Ceux-ci seront ajoutés aux 2 000 volumes qui ont survécu à la destruction de la bibliothèque, dont certains sont des livres et des manuscrits rares. A Bagdad, un événement a eu lieu, demandant aux citoyens d’acheter des livres d’un marché de rue, qui ont ensuite été donnés à la bibliothèque. L’aide provient également de l’étranger, avec l’initiative de recevoir des livres d’Australie, des États-Unis et des pays d’Europe.

Mossoul Eye rapporte que quelques 10 000 livres ont déjà été donnés. L’objectif est d’arriver à 200 000 pour la réouverture de la bibliothèque. Des dons sont actuellement expédiés à la ville d’Irbil, où les bénévoles trient et cataloguent la nouvelle collection. Tous les sujets sont les bienvenus, mais ils recherchent surtout des livres sur la médecine, la science et les sciences humaines.

Ils ont pu récupérer environ 2 000 livres, y compris des centaines de livres et de manuscrits rares.

La collection originale contenait des livres importants, y compris des cartes historiques et des périodiques de l’époque ottomane, et des manuscrits islamiques anciens, y compris un Coran du neuvième siècle.

Les bénévoles travaillent sans relâche pour trier et cataloguer les 10 000 livres reçus pour la nouvelle bibliothèque. Ils espèrent arriver à 200 000 dons à temps pour la réouverture au début de 2018.

Mosul Eye: Site Web | Facebook | Twitter

Publicités

2 réflexions sur “Un anonyme reconstruit une bibliothèque du Mossoul qui a été détruite par ISIS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s