Pourquoi cette île isolée de l’Alaska est la destination la plus sauvage du monde

L’île Kodiak, en Alaska – l’un des endroits les plus reculés de la planète – sera présentée à partir de dimanche soir par les présentateurs de la BBC Matt Baker, Liz Bonnin et Steve Backshall, qui couvriront l’un des plus grands spectacles de la faune.

Kodiak Island est l'un des endroits les plus reculés de la planète
L’île Kodiak est l’un des endroits les plus reculés de la planète. CRÉDIT: GETTY

La course au saumon marque un moment crucial dans le calendrier de la nature car elle déclenche une fête d’été pour les ours bruns, ainsi que les autres magnifiques animaux d’Alaska, parmi lesquels le morse, le loup, le castor, l’aigle chauve, l’orca et la baleine à bosse. Le lac Karluk a la plus forte densité de poissons dans l’archipel de Kodiak tout entier, où on voit un saumon rouge en juin, rose en juillet et argenté en août. Et là où en Alaska vous trouvez le saumon, vous trouvez des ours.

Il n’y a personne où que ce soit pour assister à leur arrivée excepté le Kodiak Brown Bear Center (KBBC) situé au nord-est du lac Karluk. Pour l’atteindre, c’est par un trajet en hélicoptère de 40 minutes depuis la jolie ville de Kodiak. Avec ses filets de crabe colorés et ses beaux jeux nautiques, c’est un ensemble de tous les villages de pêcheurs où tout le monde a déjà souhaité vivre. Kodiak présente des prairies et des montagnes vertes, des plages accidentées et des baies sombres cousues à la mer turquoise, où on surveille les orques vivants et les baleines à queue. On y voit des centaines de loutres de mer sur le dos, comme si elles prenaient le soleil.

« Tout comme les gens, tous les ours ne sont pas prévisibles », explique l’une des habitantes.

Pour la petite leçon d’histoire: il y a 12 000 ans, la glace qui reliait l’archipel vers l’Alaska continentale fondait et les ours devenaient isolés. Grâce à une abondance de nourriture, ils ont grandi. Ce sont des animaux d’une grande rapidité. Apparemment, ils peuvent atteindre jusqu’à 64 km – soit la vitesse d’un cheval.

Le paysage environnant pourrait rappeler les Highlands écossaises.

Les ours de Kodiak sont célèbres pour leur penchant pour le saumon
Les ours de Kodiak sont célèbres pour leur penchant pour le saumon CRÉDIT: GETTY

 

Les orques peuvent être repérés au large de la côte de l'île Kodiak
Les orques peuvent être repérés au large de la côte de Kodiak Island CREDIT: GETTY

 

 

Le Kodiak Brown Bear Centre est situé au nord-est du lac Karluk
Le Kodiak Brown Bear Centre est situé au nord-est du lac Karluk CRÉDIT: KBBC

 

Wild Alaska Live commence le dimanche, sur BBC One, à 19h.     

Les essentiels

Jetez un oeil à steppestravel.com qui offre un itinéraire de huit jours en Alaska, en restant quatre nuits au Kodiak Brown Bear Center.

Vous pouvez également jeter un oeil au guide de tourisme de l’Alaska.

Et l’incontournable Lonely Planet.

Publicités

Un commentaire sur “Pourquoi cette île isolée de l’Alaska est la destination la plus sauvage du monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s