À Istanbul, les nids des oiseaux ressemblent à de véritables palaces ! Une curiosité héritée de l’architecture de l’Empire Ottoman, où il était apparement courant d’ajouter des perchoirs et des nids aux édifices des grandes villes, comme des ponts, des hôtels ou des écoles.

Ces nids décorés prennent le nom de kus koskü, de güvercinlik ou de serçe saray, que l’on peut traduire par pavillon ou palace pour oiseaux. Le plus vieil exemple est visible sur le pont Büyükçekmece, et date du 16e siècle. Si vous passez à Instanbul, pensez à lever la tête ! (photos © Caner Cangül / Jeroen Apers)

source

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.