Le musicien Ash Koosha effectue un concert dans la plate-forme Virtual Reality TheWaveVR car il ne peut pas se produire aux États-Unis en raison de l’interdiction de Trump:

L’artiste électronique Ash Koosha et la plate-forme musicale sociale VR TheWaveVR ont annoncé aujourd’hui qu’ils organisent un concert en direct dans la réalité virtuelle ce mercredi 16 août, qui brise les frontières politiques et artistiques. Le concert en réalité virtuelle amènera le spectacle audio-visuel de l’artiste néo-iranien à Londres au public américain actuellement restreint de le voir en raison des complications du visa de l’interdiction de voyage du président Donald Trump plus tôt cette année.

Le spectacle, intitulé AKTUAL, débute sur la plate-forme de concert TheWaveVR le 16 août à 19h du temps pacifique, lorsque les fans avec un HTC Vive ou Oculus Rift peuvent être transportés vers le spectacle pour interagir en tant qu’avatars dans un espace virtuel partagé en temps réel. Ash Koosha réalisera le spectacle de Londres, en utilisant un casque de réalité virtuelle HTC Vive pour manipuler à la fois la musique et les visuels en direct dans le lieu virtuel de TheWaveVR.

Ash Koosha, qui avait été emprisonné et mis sur liste noire par son pays d’origine pour faire de la musique rock et des films, vit en asile à Londres, où il produit ce que Rolling Stone appelle, « de la musique électronique sans compromis, vertigineuse et dense ». Rolling Stone l’a nommé « Un artiste que vous devez connaître », en février dernier, lors de la sortie de l’année dernière I AKA I sur Ninja Tune.

Malheureusement, Ash Koosha a dû annuler sa tournée de soutien en raison de la « vérification extrême » de son visa. Plus tôt cette année, il a dû annuler encore une autre tournée en raison de l’interdiction de voyage de Trump, et n’a pas encore mis les pieds aux États-Unis, où il cherche à promouvoir sa musique.

Si vous êtes aux États-Unis, vous pouvez obtenir TheWaveVR ici.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.