Vous devez vous déconnecter pour lire ce contenu

Il vous faudra vous déconnecter pour lire le contenu…;-)

C’est ici pour l’expérience.

Voulez-vous être productif?
Il suffit de passer en mode hors connexion, car maintenir une connexion constante à Internet c’est maintenir une connexion constante aux interruptions, à la fois externes et internes.

Les interruptions externes sont légion et bien documentées: vous avez un nouveau message sur Gmail, Slack, Twitter, Facebook, Instagram, Snapchat, LinkedIn.
Amis, famille, collègues et spammeurs: chacun a un accès direct à votre précieuse attention. Mais ce sont les distractions internes vraiment pernicieuses. Vous pouvez désactiver les notifications de Twitter et vous déconnecter de Slack, mais comment arrêter votre propre esprit de vous faire dérailler?

J’ai passé des heures dans des visages de ma propre curiosité. Le plus dangereux est le caprice partagé: «Je me demande quelle est la deuxième langue la plus fréquemment parlée?»
Ces 500 millisecondes pourraient changer votre journée, car ce n’est jamais qu’une recherche sur Google, jamais un seul article de Wikipédia.

Déconnecter d’Internet court-circuitant ces caprices, vous permettra de travailler sans encombre.

Cette page elle-même est une expérience dans cette veine: Que se passe-t-il si certains contenus nous obligent à nous déconnecter? Et si les lecteurs avaient accès à cette glorieuse mise au point qui rendait un roman pendant des heures à la fois si satisfaisant?

Et si les créateurs pouvaient coupler cela avec la puissance des appareils modernes?
Nos téléphones et nos ordinateurs portables sont des plates-formes incroyables pour le contenu inventif, si seulement nous pourrions attirer notre attention.
Le contenu hors ligne uniquement obligerait les créateurs à réfléchir différemment.

Regardez cette page: il n’y a pas de lien pour distraire les lecteurs. Combien de bons articles avez-vous laissés à demi-lecture parce que vous avez suivi un lien souligné ?

Lorsque vous êtes hors ligne, ici est le seul endroit où vous pouvez être. Je peux déjà entendre les gémissements: « Mais je dois être en ligne pour mon travail. » Je m’en fous. Prennez le temps. Je parie que ce qui vous rend précieux n’est pas votre capacité à Googler, mais votre capacité à synthétiser l’information.

Faites vos recherches en ligne. Créez hors ligne. Revenez maintenant à votre Internet. N’oubliez pas de vous offrir un cadeau occasionnel de déconnexion.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.