art

Cette photographe a shooté des portraits d’étrangers avant et après qu’elle les a embrassés

Lorsque la photographe Johanna Siring a assisté au festival Roskilde de cette année au Danemark, elle a fait l’amitié d’une pléthore d’étrangers. Sa méthode? Embrasser.

« Le baiser étincelle toutes les terminaisons nerveuses dans vos lèvres », explique Johanna , « provoquant une libération de dopamine et une augmentation de l’ocytocine. C’est un soulagement instantané du stress et crée un lien émotionnel immédiat entre deux personnes « .

Johanna, qui est norvégienne et basée à New York, abordait un sujet potentiel et leur demandait de poser pour elle. Après avoir fait la première photo, elle expliquait sa série de photos – en demandant la permission de les embrasser – et de photographier leur visage immédiatement après avoir accompli l’acte consensuel et intime.

Plus d’informations: Johanna Siring , Instagram , Facebook

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s