Le passage secret de Saint Grégoire, IŻ-Żejtun, à Malte

Un tunnel d’os caché dans une des plus anciennes églises de Malte.

Dans les années 1960, les habitants ont découvert un passage secret dans l’une des plus anciennes églises de Malte. À l’intérieur, ils y trouvèrent une semelle de chaussure en bois, une petite croix en bois, trois pièces de monnaie, des morceaux de poterie, une armure de cotte de mailles et un gros tas d’os humains.

La vieille église Sainte Catherine est située à la périphérie de Żejtun. Elle est dédiée à Sainte Catherine de la Roue, mais les habitants l’appellent Sainte Grégoire pour une procession traditionnelle qui se tient chaque année le premier mercredi après le dimanche de Pâques.

Il y a très peu de vestiges de l’église médiévale originelle, construite avant 1436. L’édifice actuel de l’église est une fusion gothique et romane et date du XVIe siècle. Sa coupole est l’une des plus anciennes coupoles maltaises. Autour de la coupole, un passage secret est construit dans les murs du transept sud. Le passage est en forme de U et contient un grand nombre d’os humains.

La légende locale prétend que les gens ont été enterrés vivants dans ces passages pendant le siège de 1614. Des études menées entre 1978 et 1980 ont conclu que les os avaient probablement été exhumés et déplacés d’un cimetière, et que tous les décès étaient survenus à peu près au même moment.

Pendant environ trois siècles, St Grégoire a servi d’église paroissiale pour tout le sud-est de Malte. Autrefois, l’église servait de tour de guet, l’orientation du transept sud-est de l’église est alignée avec les baies du port de Marsaxlokk, de la baie Saint-Thomas et de la baie Marsascala. L’église occupe le point le plus élevé qui domine les ports du sud, un lieu de débarquement autrefois fréquent pour les pirates barbares. Le tunnel secret était idéal pour les guetteurs qui surveillaient les pirates dans les baies. Les débarquements non désirés ont été communiqués aux troupes françaises dans le nord par des signaux de fumée provenant du toit de l’église.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.